Journée mondiale de la Santé: L’Ong « la Main sur les cœurs » dénonce la précarité des orphelins du VIH/SIDA

par -
0 343
Une vue du stand de l’Ong « La Main sur le cœur », érigé lors de la célébration de la Jms (Ph/ Prince)
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

L’Ong «  La Main sur le cœur » a décrié samedi 07 avril, la précarité dans laquelle se trouve la plupart des orphelins du VIH/SIDA en République démocratique du Congo. Ce cri de cœur de sa présidente, Dany  Nyembwe Kanyeba,  a été lancé lors de la célébration du 70ème Journée mondiale de la Santé (Jms) sous le thème : «  Soins de qualité accessibles pour tous et partout en Rdc est possible dès aujourd’hui ».

Du haut de la tribune de cette grande journée,  la présidente de l’Ong «  La Main sur le cœur », s’exprimant au nom de la société civile,  a dénoncé la situation difficile  et incroyable que vivent les orphelins du VIH/SIDA et  les structures qui les encadrent.

C’est une situation indescriptible des ruptures à répétition des antirétroviraux,  de discrimination,  de manque d’éducation, et de faible appui au niveau de la prise en charge de ces orphelins.  Ce tableau sombre de l’orphelin congolais du VIH/SIDA n’a pas laissé indifférente cette Asbl.

«   Nous faisons du lobbying auprès des autorités étatiques, afin de donner de l’espoir à ces enfants et de leur préparer un meilleur avenir pour qu’ils deviennent aussi décideurs de demain », a plaidé Mme Dany Nyembwe, dont l’Ong, avec des moyens de bord, aide à la réhabilitation de quelques unités pédiatriques de la capitale.

Saluant l’initiative louable du ministre congolais de la Santé,  le Docteur Oly Ilunga, celle d’assurer une couverture sanitaire universelle des soins de santé accessibles pour tous et partout en République démocratique du Congo, «  La Main sur le cœur », espère voir la situation de l’orphelin  congolais du VIH/SIDA évoluer.

Car, a déclaré sa présidente : «   la santé est un droit universel, surtout que le SIDA ne fait pas que des morts, mais aussi des orphelins  et ces derniers doivent être pris en charge ».  C’était sous les applaudissements des membres du Gouvernements, dont le ministre d’Etat en charge de l’Emploi et du Travail, du ministre des Affaires sociales et de la Culture et Art, mais aussi  du Directeur-Pays du Programme commun des Nations unies sur le VIH/SIDA (ONUSIDA), Marc Saba, l’un des partenaires, qui œuvre au côté de cette Ong.

Le logiciel «  Landela » lancé

Déplorant les ruptures de stock à répétition, les médicaments périmés, le manque de collaboration entre les partenaires la lourdeur administrative, mais aussi la défaillance dans la distribution des Arv, l’Ong «  La Main sur le cœur » a mis en place un logiciel de suivi, dénommé  «  Landela ».

Ce logiciel permet à ce que les Personnes vivants avec le VIH reçoivent des médicaments, dont elles ont besoin une fois dans  les centres de formations sanitaires.   «  Ce logiciel permettra la gestion de délais  de commandes des produits, réduira le temps de  livraison des médicaments dans les formations sanitaires et nous permettra d’avoir une situation sur l’état de stocks en temps réel », a fait savoir  la présidente Dany Nyembwe, avant d’ajouter que cette application informatique disposera d’une base de données fiables et déterminera le nombre des Pvv suivies et permettra finalement aux intervenants d’avoir une plateforme unifiée et des données centralisées.

Spécialisée dans la prise en charge des orphelins que VIH/SIDA, l’Ong « la Main sur le cœur » n’a pas d’orphelinat. Cependant, elle travaille en étroite collaboration avec les structure sanitaires publiques afin d’accompagner ces  enfants abandonnés, dont les parents sont morts de cette pandémie.

(Prince Yassa/Cp)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse