Journée mondiale de la ménopause

par -
0 728
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le gynécologue Roger Mbungu : « La ménopause entraine un changement de comportement chez la femme »

En marge de la journée Mondiale de la ménopause,  le Dr Roger Mbungu Muimba, professeur et gynécologue obstétricien aux Cliniques universitaires de Kinshasa, a échangé avec le Journal l’Avenir sur les conséquences de la ménopause. C’était à l’occasion de la journée Mondiale de la ménopause, célébrée le dimanche 18 octobre de chaque année. A cet effet, il a évoqué les troubles  de comportement  dont souffre la femme à ce stade de vie.

L’Avenir : Qu’est-ce que la ménopause ?

Dr Mbungu : La ménopause est un ensemble de phénomènes engendrés par l’arrêt progressif puis définitif de la fonction ovarienne. L’ovaire est une glande qui se situe de part et d’autre de l’utérus (gauche et droite), il contient en son sein des structures qu’on appelle les follicules qui naissent avec la femme et s’éliminent progressivement au cours de la vie. Et quand les capitales folliculaires sont épuisés dans les deux ovaires, c’est à ce moment  que la ménopause commence ». Ces follicules ont pour rôle d’une part de fabriquer ou synthétiser les hormones sexuelles féminines (progestérone et les hormogène) d’autre part, ces hormones produisent des ovules pour l’ovulation. Quand les ovaires ont vieilli, ces deux fonctions sont terminées. C’est alors qu’on parle de la ménopause.

Au regard de ses statistiques, l’OMS estime qu’en 2030, 1,2 milliard de femmes seront âgées de 50 ans ou plus et qu’un nombre croissant de ces femmes peut s’attendre à vivre plusieurs décennies après la ménopause.

Quelles sont les étapes de la ménopause ?

Le pré ménopause : cette période dure de 6 à 12 mois, elle est caractérisée par des troubles de règles, c’est-à-dire qu’il y a des périodes au cours desquelles la femme peut avoir des règles une ou deux fois le mois. Il y a aussi une congestion titulaire. Pendant cette période, la femme peut ou ne pas avoir de règles, mais elle aura des seins qui gonflent et qui font mal ou parfois des démangeaisons sur le corps. Pour certaines femmes d’un certain âge qui suivent des consultations de stérilité, elles peuvent penser être grosses parce que durant cette période, la femme n’a pas ses règles. Elle a l’impression qu’elle est enceinte.

Ensuite, la ménopause va s’installer, dans notre milieu en moyenne entre la 47ème année et 52 ans. Cette ménopause est caractérisée par un arrêt de règles avec une diminution de volume (atrophie)  des seins, utérus, ovaires. Au niveau général, l’on remarque une fonte de muscle et toute la beauté diminue. Enfin, vient la poste ménopause qui installe les troubles ménopausiques.

A cette période, la femme ne va plus bien entendre, il ya aussi la baisse de l’intensité visuelle,  elle ne va plus voir comme à sa jeunesse.  Parfois, vous déposez une chose près d’elle, et elle ne voit pas.

A la période de la ménopause, la femme aura tendance à beaucoup manger et elle va développer l’hyper-sodium ou troubles de sommeil. Pendant le jour, elle dort et la nuit, elle fait l’insomnie. Cette relation fait facilement évoquer la sorcellerie chez la vieille maman. L’on ne serait pas étonné qu’elle reste au salon jusqu’à une heure avancée, à ne rien faire. A cela s’ajoute l’envie de manger (la boulimie). Ce n’est pas de la sorcellerie mais les effets de la ménopause. Ce comportement crée de l’angoisse et une forme de nervosité en elle. Elle devient irritable, méchante, jalouse et il y aura même une interaction de la fonction sexuelle qui peut se manifester en elle.

Ménopause  précoce : la ménopause peut intervenir de façon précoce, suite aux stresses. C’est-à-dire les conditions de vie de l’intéressée. En effet, le stress peut influer sur le fonctionnement des organes endocriniens      et peut entrainer la ménopause précoce.

Comportement de la femme pendant la ménopause

C’est le problème de la femme elle-même, du prestataire de santé et son entourage. Il faut que toute  la communauté comprenne qu’à un certain âge, la femme va vivre la ménopause. Et que s’en suivront des complications de la ménopause, parmi lesquelles des complications cardio-vasculaires. Donc, la ménopause s’accompagne du développement de l’hypertension. Le cœur, les yeux et les reins seront atteints. Elle aura aussi des problèmes articulaires. Il faut faire attention, ne jamais bousculer ni pousser une femme ménopausée. Les os sont prêts à se casser, et la réparation se fait difficilement et peut créer des infections susceptibles d’entrainer un arrêt cardiaque ou abolie pulmonaire qui est une maladie grave. Une bonne compréhension de l’entourage face à ces personnes qui souffrent non parce qu’elles le veulent, mais parce que leur état veulent qu’elles soient ainsi. L’entourage doit comprendre, soutenir et accompagner.

La ménopause en soit, n’est pas une maladie ; c’est une situation physiologique normale de l’évolution de la femme. Toutefois, compte tenu de cela entraine  comme complications, la ménopause nécessite une prise en charge.

(Propos recueillis par Clémence Kilondo)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse