Journée mondiale contre le sida: Le Pnmls appelle à plus d’engagement pour une génération sans sida d’ici 2030

par -
0 524
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le secrétaire exécutif national du Programme national multisectoriel de lutte contre le sida (Pnmsl), le professeur Kapend, a appelé hier à la mobilisation matérielle, financière et à l’implication de tous afin de parvenir à une génération sans sida d’ici 2030. C’était lors du lancement des activités commémoratives de la journée mondiale du sida en République démocratique du Congo, lequel lancement a été donné par le conseiller socio-culturel à la présidence de la République, représentant du chef de l’Etat, en présence de plusieurs partenaires.

«  Plus d’engagement, plus de ressources pour mettre fin à l’épidémie du sida d’ici 2030 Mettre fin à l’épidémie du sida comme objectif de développement », tel est le thème, qui sera exploité au cours de cette 27édition de la journée mondiale contre cette pandémie, qui cause plus de victime en Afrique subsaharienne. En République démocratique du Congo, 440 personnes vivent avec la maladie et sont placées sous traitement Arv.

Parmi les stratégies développées par le Pnmls et ses partenaires pour contrer cette maladie, figure notamment la stratégie, 90,90,90. Soit, zéro nouvelle infection à vih, zéro discrimination et zéro décès lié au vih. En d’autres termes, a explicité le secrétaire exécutif adjoint du Pnmls, Bernard Bossiki, 90% des Congolais doivent connaitre leur statut sérologique, 90% personnes, détectées positives doivent être placées sous traitement. Enfin, dit-il ; « Tout ceci aura pour conséquences à ce que ceux qui sont mis sous traitement Arv, puissent arriver à un niveau de ne plus transmettre la maladie ».

Dans le mot du Directeur exécutif de l’Onusida, Michel Sidibe, lu en cette date du le 1er décembre par le Directeur-Pays de l’Onusida en Rdc, Marc Saba, celui-ci a fait que dans le cadre des objectifs du développement durable, la communauté mondiale s’est engagée à mettre fin à l’épidémie du sida à l’horizon 2030. Cet objectif ambitieux, mais tout à fait réalisable, a une opportunité inégalée pour changer à jamais le cours de l’histoire.

Précisons ici que l’engagement contre le vih/sida en Rdc, est pris au plus niveau du pays. C’est le chef de l’Etat, lui-même qui préside le Conseil national multisectoriel de lutte contre le sida (Cnmls), qui est l’organe suprême de lutte contre cette maladie.

(Yassa)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse