Journée internationale sur la protection de la couche d’Ozone

par -
0 646
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

La gestion durable des déchets au cœur des préoccupations des OSC

Dans le souci d’informer la population et faire participer les organisations de la société civile œuvrant dans le domaine de l’environnement, et de développement durable, l’Association Congolaise des verts et des actions de développement communautaire (ACV-ADC) en collaboration avec la coalition des femmes leaders pour l’environnement et développement durable (CFLEDD), le centre des technologies innovatrices et le développement durable (CTIDD), le Forum des jeunes sur le climat (FJC), a organisé un atelier de réflexion sur la problématique de gestion des déchets et leur impacts sur l’écosystème le samedi 26 septembre dans la commune de Kintambo.

Cet échange a été organisé dans le cadre de la journée internationale sur la protection de la couche d’Ozone, célébrée le 16 septembre dernier. Plusieurs participants y avaient pris part. L’objectif poursuivi était de les informer sur les efforts fournis pour protéger la couche d’ozone, leur montrer les impacts de déchets non dégradables sur les écosystèmes, réfléchir sur les méthodes simples et adaptées à mettre en place pour la gestion durable de déchets.

Contexte et justification

Dans son discours, le coordonnateur de l’ACV-ADC, M. Martin Muamba Londja a expliqué qu’il n’y a pas si longtemps l’humanité se trouvait au bord d’une catastrophe qu’elle s’était elle-même infligée. « En utilisant des substances appauvrissant la couche d’ozone, telles que les chlorofluorocarbones (CFC), nous avions provoqué l’apparition d’un trou dans la couche d’ozone qui nous protège des rayons ultraviolets nuisibles du soleil. » Les Etats y ont remédié il Ya 30ans. La communauté internationale a signé la convention de Vienne pour la protection de la couche d’ozone. Dans le cadre du protocole de Montréal, elle a unanimement décidé de renoncer à produire et à consommer les CFC et autres substances appauvrissant la couche d’ozone. Ensemble, les Etats ont convenu à faire en sorte que d’ici au milieu du siècle, la couche d’ozone de la stratosphère soit restaurée.

C’est ainsi que jusqu’à 2 millions de cas de cancer de la peau pourront être évités chaque année, sans compter les cas, encore plus nombreux, de cataracte oculaire.

C’est pourquoi, en préparation de la conférence sur le changement climatique qui aura lieu cette année à Paris, en vue de l’adoption du programme de développement durable l’horizon 2030. Une étude a révélé l’existence de puissants gaz à effet de serre existent, si nous n’agissons pas, ceux-ci contribueront sensiblement, dans les décennies à venir, au réchauffement d’une planète déjà aux prises avec une forte élévation des températures.

Bien que la responsabilité de la gestion des déchets repose sur ceux qui les produisent. Bien gérer les déchets après l’utilisation aide à prévenir les risques, des impacts sur l’écosystème environnemental. Les immondices et autres détritus jonchant les rues et les ruelles de la ville de Kinshasa, l’évolution de l’insalubrité et la dégradation de la nature, ont pris des proportions inquiétantes profondément enracinées, cet état de choses a plongé les gens dans une insensibilité sans précèdent et est devenue un épiphénomène malgré les efforts du gouvernement et ses partenaires.

« Dans notre quotidien aussi, nous pouvons constater les changements. C’est pourquoi il convient de se mobiliser et d’agir. Tout le monde est concerné : élus, acteurs économiques, citoyens, pour réduire nos émissions de gaz à effet de serre, mais aussi pour s’adapter aux changements déjà engagés », a souligné Mme Mélanie Kwigala, coordonnatrice de l’ONG CFLEDD.

Nous envisageons la création de l’écotaxe-déchet imposable à tous les ménages ; suivie d’une amande en cas de non-respect. Cette écotaxe sera gérée et par le gouvernement, et par les ONG environnementales de la société civile en vue de créer des activités génératrices de revenu bénéfique pour les communautés. Les efforts doivent être faits pour limiter l’utilisation de ces substances qui constituent de nos jours un danger pour la couche d’ozone.

(Clémence Kilondo)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse