Journée internationale de l’Enfant africain: Chantal Safou mobilise pour une vision holistique des droits de l’Enfant

par -
0 246
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le 16 juin de chaque année, le monde célèbre la journée internationale de l’Enfant africain. L’édition 2017 de cette fête survient dans un contexte particulier, où des efforts doivent être accrus, pour assainir le contexte dans lequel l’enfant évolue. Dans son message, Mme la ministre du Genre, Enfant et Famille, Chantal Safou Lopusa (voir photo), dont l’intégralité du message  suit, invite les acteurs sociaux à prendre à bras-le-corps et dans une vision holistique la question des droits de l’Enfant congolais. « Car l’idéal de la protection, de l’autonomisation et de l’égalité des chances pour les enfants en Afrique en général, et en RDC en particulier d’ici 2030, ne pourra se réaliser qu’avec un engagement ferme de tous, reflet de l’intérêt que nous portons ensemble à ces êtres  qui représentent l’avenir de la nation », a déclaré la ministre

(Payne)

 

Des Conventions des Nations Unies reconnaissent aux enfants des droits…

Le 16 juin de chaque année, le monde célèbre la journée internationale de l’Enfant africain. C’est une commémoration  instituée par l’Union africaine, en souvenir du massacre de de centaines d’enfants de Soweto, en Afrique du Sud par le pouvoir de l’apartheid de l’époque, le 16 juin 1976. Des milliers d’écoliers noirs sud-africains n’avaient fait que marcher dans les rues, pour demander un meilleur accès à l’éducation. Un droit fondamental qui leur fut fatal.

Cette journée sert à nous rappeler les nombreux obstacles qui nous restent à soulever, pour permettre à nos enfants de réaliser tout ce dont ils sont capables. Elle contribue également à mettre en avant l’important travail réalisé en faveur du droit des enfants en Afrique. A cet égard, on peut observer que depuis lors, des conventions des Nations Unies et de l’Union africaine reconnaissent aux enfants des droits dans quatre domaines différents à savoir : le droit à la vie et à la survie ; le droit au développement ; le droit à la protection ; le droit à la participation.

Mes chers compatriotes

« Accélérer la protection, l’autonomisation et l’égalité des chances pour les enfants en Afrique, d’ici 2030 », est le thème choisi cette année pour célébrer la journée internationale de l’Enfant africain. Ce thème correspond à la ferme volonté du ¨Président de la République , Chef de l’Etat, Son Excellence Joseph Kabila Kabange de promouvoir et de protéger les droits de l’Enfant congolais, d’améliorer ses conditions de vie, afin qu’il puisse se construire de meilleures chances . Ce thème boostée par la clairvoyance de Son Excellence Monsieur le Président, renvoie aux espoirs, aux rêves et aux aspirations des milliers d’enfants congolais visant à développer leur potentiel pour sortir d’une grande pauvreté.

Il nous interpelle tous et nous aligne un devoir impérieux vis-à-vis de ces êtres adorés.

Dans mon ministère, nous avons également opté pour un thème spécifique au niveau national. Il s’agit de combattre la malnutrition chronique ». Ce canevas  traduit notre ferme engagement à renforcer les activités de nutrition. Notamment, au moyen d’un plan stratégique dont notre pays la RDC s’est déjà doté, afin de lutter contre la malnutrition chronique, en assurant l’alimentation du nourrisson et du jeune enfant, avec comme objectif la promotion du droit de chaque enfant à une alimentation équilibrée et suffisante. Un accent particulier sera mis sur la lutte contre les mariages et autres grossesses précoces. Il en sera ainsi sur les sessions d’informations de communautés sur l’alimentation équilibrée, d’un appui institutionnel qui sera octroyé aux centres d’hébergement des enfants vulnérables, répartis dans quatre districts de la ville province de Kinshasa et, enfin, de la sensibilisation de proximité sur les méfaits du mariage d’enfants et des grossesses précoces.

Car l’idéal de la protection, de l’autonomisation et de l’égalité des chances pour les enfants en Afrique en général, et en RDC en particulier d’ici 2030, ne pourra se réaliser qu’avec un engagement ferme de tous, reflet de l’intérêt que nous portons ensemble à ces êtres  qui représentent l’avenir de la nation.

Mes chers compatriotes

Cette célébration de la journée internationale de l’Enfant africain est pour nous une invitation à agir dans un cadre multidimensionnel qui intègre les gouvernements, les institutions, les communautés, les familles et bien sûr les enfants eux-mêmes, agents du changement positif. Aussi tout au long de cette quinzaine des droits de l’enfant qui ira su 16 juin au 02 juillet prochain, prochain, plusieurs activités seront développées par différents acteurs du domaine de l’enfant, avec comme objectif la promotion du droit

Que vive la RDC ! Que vive la journée internationale de l’enfant africain ! Que Dieu bénisse tous nos enfants sans distinction.

Je vous remercie

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse