Journée internationale de l’albinisme

par -
0 627
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

La Fondation Mwimba Texas l’a célébrée avec faste au Jardin botanique de Kinshasa

Légende : Mwimba Texas et Pieters de la Fondation Gertler/Ph. Franck Mak

La salle du Jardin botanique de Kinshasa était en ébullition le samedi 13 juin dernier. En effet, durant trois heures et demie, la Fondation Mwimba Texas a organisé une grande manifestation pour célébrer la Journée internationale des personnes atteintes d’albinisme. Manifestation à laquelle ont assisté plusieurs invités de marque, notamment le représentant du Premier ministre Matata Ponyo, M. Augustin Ndombe, Mme Dagmar Thieber du Centre Ophtalmologique de Masina (COM), MM. Abraham Stephan et Francis Masimango de KPM, le président du Club Lions’s Club Unikin, … Ces derniers ont été présentés au public et ont félicité Mwimba Texas pour le travail qu’il est en train d’abattre en faveur des albinos.

Plusieurs temps forts ont marqué la manifestation : discours de Mwimba Texas, la Déclaration du Haut Commissaire de l’ONU aux droits de l’Homme, les saynètes, l’intervention de l’enfant Gorbies et celle de Sophie Olenga sans oublier les chansons du groupe de Fiston Oso Tundu et Mike avec la chanson-fétiche « Etre né albinos n’est pas un péché » qui a déjà été enregistré au studio. A épingler également les imitations de Marc Olivier (il a imité si bien Kabila, Tshisekedi et le pasteur Wallo). Le tout a commencé par l’hymne national suivi d’une prière et une exhortation de Jérémie, un ancien de l’Eglise ECEC.

Hommage à « Under The Same Sun », une ONG canadienne

Dans son discours de circonstance, Mwimba Texas a remercié l’ONU pour son initiative d’avoir institué la Journée internationale en l’honneur des personnes atteintes d’albinisme le 13 juin de chaque année.

Il a rendu hommage à une ONG canadienne « Under The Same Sun » (traduisez ensemble sous le même soleil) qui n’a ménagé aucun effort pour contacter des ONG luttant pour la cause des albinos, lesquels contacts ont abouti à l’institution de cette Journée internationale. Le Fondateur-PDG de cette ONG est M. Pieter Ash.

Par ailleurs, le modérateur a lu la Déclaration de circonstance que le Haut-Commissaire de l’ONU aux droits de l’Homme a adressée au monde entier. Dans ce texte, il a fustigé des violences infligées aux personnes atteintes d’albinisme et que leurs auteurs sont toujours impunis. Il fonde l’espoir qu’à l’avenir, ils seront poursuivis devant la justice.

Dans une brillante intervention, Sophie Olenga (femme albinos de son état), a plaidé pour l’autonomisation de la femme, et en particulier de la femme albinos pour qu’elle puisse s’émanciper dans la société comme toute autre femme.

Epouser une albinos ne doit pas constituer un drame familial

Un groupe théâtral « Sacré cœur de Jésus » dont le metteur en scène est Glodi Mwimba (fils aîné de Mwimba Texas) a joué une scène d’un garçon qui est venu présenter sa fiancée albinos à ses parents. Ces derniers ont fulminé de colère parce que, disent-ils, les albinos sont êtres mystérieux. Mais finalement, les personnes bien équilibrées leur ont fait comprendre que ce ne sont que des mythes. Les albinos sont des personnes comme toutes les autres. Et ils ont fini par l’accepter.

Un défilé de mode fort applaudi

Un autre temps fort a été le défilé de mode. L’assistance a follement applaudi des jeunes filles et jeunes gens (albinos et non albinos) défiler à la tribune avec les différentes coutures. Ces filles et garçons étaient superbement entraînés par le coach Getro Okoka sous la supervision de l’Agence ASMA dirigée par Amigo Star et Mama Fatuma Ongemba sans oublier le concours du styliste Marco Fashion. C’était un spectacle émouvant qui a beaucoup plu à l’assistance.

Des orchestres se sont également produits sur scènes dont celui des malvoyants (aveugles) et le groupe de Fiston Osso Tundu.

Présentation ce lundi du livre « Blanc ébène/White Ebony »

Ce lundi encore, l’ONG des albinos la Fondation Mwimba Texas sera à l’honneur. Un livre intitulé « Blanc ébène/White Ebony » sera officiellement présenté à l’hôtel Pullman (ex-Grand Hôtel) dont l’auteur est la photographe belge Patricia Willocq. Dans cet ouvrage, elle parle en long et en large de la Fondation Mwimba Texas à travers des photos qui sont d’une qualité technique et artistique impressionnante.

(Denis Lubindi  )

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse