Journée internationale de la paix 2015

par -
0 550
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

L’ACVDP et le CS Midibart mobilisent les élèves aveugles

L’Ong dénommée Action contre les Violations des Droits des personnes vulnérables, ACVDP a lancé, lundi dernier, le concours interscolaire sur la culture de la paix, dénommée « bonne pratique pour la paix ». C’était en partenariat avec l’Ong internationale Peace One day. Le discours du lancement a été prononcé devant les élèves du CS Midibart, une école spécialisée pour la formation des aveugles, dans la commune de Kimbanseke.

Après le mot d’accueil du préfet Makanda, le président national de l’Acvdp, Crispin Kibolongo Kongunde a expliqué aux élèves la signification de la journée instituée par les Nations Unies. « C’est dans la visée de promouvoir la paix dans le monde », a-t-il relevé. Dans la suite du programme, des élèves du CS Midibart ont entonné quelques chants et déclamé des poèmes.

Un match de football a eu lieu dans cet ordre d’idée, dimanche 20 septembre, au terrain Mabanza de Mokali, opposant les jeunes de l’avenue Nzungu à ceux de Kikanga. Pour les organisateurs, l’occasion était propice pour rapprocher les jeunes longtemps plongés dans l’antagonisme du fait du phénomène « Kuluna » (entendez le banditisme urbain à l’arme blanche), et véhiculer un message de paix.

Du 03 octobre au 20 novembre 2014 : L’ACVDP culture de la paix vulgarisée à travers un concours interscolaire

Il y a une année, les deux structures, ont effectué une action similaire dans cette même partie de la capitale.

Dans un communiqué de presse portant la signature de son président, Crispin Kobolongo, l’Acvdp a publié son programme d’action relatif à la journée internationale pour la paix. Un concours interscolaire était projeté dans la période du 03 octobre au 20 novembre 2014, et précise la collaboration, à cet effet, du ministère de l’Enseignement primaire, secondaire et professionnel, EPSP. Le communiqué indique, dans le même ordre d’idée, que la clôture sera marquée de la remise de prix. L’ACVDP est partenaire de l’ONG du droit anglais « Peace One Day ». Celle-ci se projette aussi dans des actions de sensibilisation sur la paix, dans la Région des Grands Lacs.

« Impliquer le maximum d’acteurs de la paix dans les Grands Lacs », un pari à la hauteur des enjeux

En prévision de la Journée internationale de la Paix, « Peace One Day » organisera dans la partie est de la RD Congo et la Région des Grands Lacs, des actions pour encourager toutes les parties et les Coalitions à se rassembler au nom de la paix à l’occasion de cette journée.

Le concours interscolaire prévu à Kinshasa portera notamment sur le théâtre et récital de poème. Ceci dans la visée de commémorer ces journées, respectivement celle de la paix et de l’anniversaire de
la convention relative aux droits de l’enfant en collaboration avec certaines institutions tant publiques que privées évoluant dans la capitale.

CS Midibart de Kimbanseke : la formation des aveugles en situation de détresse

La formation et l’encadrement de jeunes aveugles en situation d’extrême pauvreté est la vocation du Complexe scolaire, CS Midibart (Mission Divine Bartimée). En effet, cette école privée agréée éprouve des difficultés de fonctionnement dans l’œuvre à laquelle elle s’attèle. «Nous voulons lancer un S.O.S notamment au gouvernement congolais pour la subvention de notre école, qui fait un travail énorme, mais sans soutien; également au peuple congolais et autres personnes de bonne volonté, pour soutenir les études de ces jeunes aveugles en situation de détresse et extrême pauvreté ».

Cet établissement d’enseignement a été reconnu au terme de l’Arrêté ministériel numéro 0216/2011 du 18 décembre 2011. Elle est établi au 97 de la rue Poto-poto au quartier Kingasani/Pascal dans la commune de Kimbanseke.

Quid de la Mission Divine Bartimée et l’apprentissage de l’écriture Braille

La Mission Divine Bartimée en sigle C.S.Midibart a pour mission, la formation et l’encadrement des élèves non-voyants, notamment pour leur intégration dans le système éducatif congolais. L’orateur a insisté sur le fait que cela se faisait au moyen des méthodes spécialisées pour ce type de handicap, principalement l’écriture Braille.

Le C.S Midibart remonte en 12 septembre 1995, il est reconnu comme école privée agréée, fonctionnant avec un effectif de soixante-dix (70) élèves et vingt –six (26) agents.

L’établissement organise un cycle primaire et secondaire, ainsi que d’autres programmes de formation professionnelle en métiers et l’adaptation et
l’intégration des personnes non-voyantes.

 

(Payne)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse