Journée internationale de la femme rurale: La commémoration officielle 2016 célébrée au village Mpoka Polo

par -
0 404
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Comme chaque année, l’humanité a célébré le 15 octobre courant, la Journée internationale de la Femme rurale (JIFR), instituée par l’Assemblée générale des Nations Unies dans sa Résolution 62-136 du 18 décembre 2007. Pour cette édition 2016, la JIFR est célébrée dans le contexte des Objectifs de développement durable (ODD) à l’horizon 2030.

Suite à quelques problèmes d’organisation, la commémoration officielle de cette journée en République démocratique du Congo a eu lieu le vendredi dernier dans la localité Mboka Polo, située à près de 70 km à l’Est du centre-ville de Kinshasa sur la route nationale n°1 au Plateau de Bateke dans la commune urbano-rurale de Maluku.

Laquelle commémoration a été marquée par une grande table-ronde sur le plaidoyer de la femme rurale congolaise face aux ODD. Ces assises populaires ont été conjointement organisées par les Ministères de la Femme, Famille et Enfant et celui du Développement rural, avec l’appui des partenaires du secteur dont la FAO et l’ONU-Femmes.

Empêchée pour raisons d’état, la ministre de la Femme, Famille et Enfant, Mme Lucie Kipele Aky Azua, s’est fait valablement représentée à cette manifestation par sa collègue des Affaires sociales et action humanitaire, Mme Adèle Degbalase Kanda.

Le ministre Eugène Serufuli du Développement rural, le ministre provincial de l’Agriculture et Développement rural, M. Magloire Kabemba, le représentant de la FAO en Rdc, M. Chris Pappas, ainsi que d’autres autorités du secteur ont rehaussé de leur présence cette activité de grande portée sociale.

Pour bien décortiquer le thème de cette table-ronde de réflexion qui était : « ODD : outils de développement pour les femmes rurales », deux grandes interventions ont été proposées à la population rurale de Mboka Polo. Ce, après le mot de bienvenu du bourgmestre adjoint de la commune de Maluku et le mot de circonstance du représentant de l’Association des mamans paysannes de Mboka Polo (AMP).

La première intervention était axée sur les stratégies dans la création d’emploi en milieu rural, et la deuxième sur les stratégies et défis des Objectifs de développement rural.

Après ces deux interventions, il y a eu tour à tour, les mots d’une représentante des femmes rurales de Mboka Polo, du représentant de la FAO et du représentant de la représentante de l’ONU-Femmes en Rdc. Prenant la parole, la ministre des Affaires sociales a rappelé à l’assistance le rôle combien louable de la femme rurale dans la vie des familles des milieux ruraux congolais.

Adèle Degbalase a, quant à elle, invité tous les hommes à aider leurs épouses pour certaines tâches ménagères afin de les permettre d’avoir un peu de repos.

Dans son discours solennel, le ministre du Développement rural Eugène Serufuli a indiqué que l’Etat congolais prend en compte le rôle moteur de la femme rurale dans le souci d’éliminer la discrimination entre l’homme et la femme. Ce, en reconnaissant les droits de concession sans distinction.

« En effet, la Loi foncière… démontre à suffisance qu’en dépit des mentalités et coutumes qui prédominent encore dans certains milieux ruraux en Rdc…, les mêmes droits de concession sur les terres sont accordés aux femmes comme aux hommes », a souligné M. Serufuli.

La manifestation s’est terminée par une visite guidée du champ communautaire de l’Association des mamans paysannes de Mboka Polo (AMP) et par la remise des intrants agricoles aux femmes rurales de Mboka Polo, don de la FAO.

 

Quid de la Journée internationale de la femme rurale

Partout à travers le monde, les femmes rurales jouent un rôle majeur dans la sécurité alimentaire ainsi que dans le développement et la stabilité des campagnes. Elles représentent plus du quart de la population mondiale. Et en Rdc, les femmes rurales représentent 52 % de la population en général et assurent 75 % de la production alimentaire.

Voilà pourquoi, l’Assemblée générale des Nations Unies a décidé dans sa Résolution 62-136 du 18 décembre 2007, de célébrer la Journée internationale de la femme rurale, le 15 octobre de chaque année.

L’objectif de cette journée est donc de donner aux femmes rurales, et à leurs organisations, la possibilité de rehausser le profil de la femme rurale ; de sensibiliser les gouvernements et le public sur leurs rôles indispensables, qui sont dans une large mesure, ignorés ; et enfin, de combattre les inégalités et préjugés envers les femmes rurales.

La Journée internationale de la femme rurale est un moyen pratique d’obtenir reconnaissance et appui pour les multiples rôles joués par les femmes rurales qui sont majoritairement des agricultrices et de petites entrepreneuses.

Signalons en outre que la première Journée internationale de la femme rurale a été célébrée le 15 octobre 2008. Des célébrations et des évènements sont organisés dans plus de 100 pays du monde à cette occasion.

(Lepetit Baende)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse