Journée Internationale de la Femme: La LIFUDS s’insurge contre le retour en force de l’impression du pagne officiel

par -
0 249
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

La Ligue des Femmes de l’Union des Démocrates Socialistes (LIFUDS), à travers son Bureau National, a fait hier une importante déclaration politique relative à la commémoration de la Journée Internationale de la Femme, le 08 Mars 2017. La Ligue des Femmes de l’UDS, à travers sa présidente nationale, Charlotte Buimpe, s’insurge contre le retour en force de l’impression du pagne officiel et de l’organisation des défilés en République Démocratique du Congo, à l’occasion de la célébration de la journée dédiée à la femme à travers le monde. La LIFUDS considère cette manière rétrograde de magnifier la femme comme un recul étant donné que le pagne officiel, les défilés suivis des beuveries pimentées par des danses obscènes n’ont pas, de 1975 à ce jour, permis à la femme congolaise de s’émanciper totalement.

Elle déplore que l’actuel Gouvernement central, par le biais du Ministère de la Femme, du Genre et de la Famille, ait choisi la voie du moindre effort en renouant avec la routine qui n’apporte rien à la lutte contre toutes formes de discrimination à l’égard de la femme congolaise. La LIFUDS qui a combattu l’impression du pagne officiel et l’organisation des défilés inopportuns et budgétivores, estime que la situation actuelle peu reluisante de la femme congolaise ne s’est pas beaucoup améliorée dans plusieurs secteurs de la vie nationale, à part la mobilité sociale de quelques femmes privilégiées qui habitent dans les milieux urbains.

La LIFUDS regrette que, depuis l’inscription de la parité homme-femme dans notre Constitution, le Ministère de la Femme, du Genre et de la Famille n’a entrepris aucun travail notable en faveur de l’émancipation de la femme congolaise. Ledit Ministère, malgré la valse de ses différentes animatrices, se contente régulièrement des actions sans impact réel en lieu et place d’un travail de fond dans nos campagnes et nos villages où la situation de la femme est très préoccupante.

Elle saisit cette occasion pour renouveler son appel en faveur de l’engagement politique des femmes congolaises qui doivent adhérer massivement aux partis politiques en vue de siéger dans les instances nationales, provinciales et locales de décision. Car, leur présence dans les institutions politiques, à tous les niveaux, leur permettra de mieux défendre leur juste et noble cause. Enfin, la LIFUDS qui a soutenu vivement le Dialogue Politique National Inclusif, salue la signature de l’Accord du 31 Décembre 2016 obtenu de haute lutte grâce à la courageuse médiation de la CENCO. Elle demande, en outre, au Président de la République, Joseph Kabila Kabange, d’accélérer sa mise en œuvre en vue de préparer les prochaines échéances électorales dans la paix, le calme et la sérénité au nom de la cohésion nationale. Ainsi, la LIFUDS plaide pour la nomination dans le bref délai de Monsieur Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo au poste de Premier ministre conformément à l’Accord de la Saint Sylvestre.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse