Journée de l’enfant africain: Le Gouvernement s’engage à combattre les causes de la malnutrition en Rdc

par -
0 414
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

La salle de conférence internationale du ministère des Affaires étrangères a été pris d’assaut, le week-end dernier, par les membres du Gouvernement, les ambassadeurs accrédités en RDC, les acteurs de la société civile œuvrant dans le secteur de l’encadrement des enfants et les élèves d’écoles de la capitale. C’était pour la journée de l’Enfant africain, célébrée le 16 juin de chaque année.

L’Union africaine a retenu comme thème cette année : ’Accélérer la protection, l’autonomisation et l’égalité des chances pour les enfants en Afrique d’ici 2030’’. Et la RDC à contextualisé ce thème autour du combat contre la malnutrition chronique. D’où, le sous thème : ‘Combattre la malnutrition chronique’’.

Tout  a commencé par le plaidoyer des enfants réunis au sein du comité provincial des enfants qui ont mis les décideurs devant leurs responsabilités quant à leurs droits, notamment en  ce qui concerne le mariage des enfants. Voilà pourquoi cette structure a demandé des sanctions contre les auteurs de cette pratique en RDC.

Contribution de World Vision

Présent à cette cérémonie, le représentant résident de world vision, cette ong humanitaire internationale chrétienne qui parraine les enfants, a indiqué que le choix du thème en RDC interpelle chacun pour une solution immédiate afin d’assurer un avenir radieux pour les enfants. Et de ce fait, la malnutrition figure parmi les causes de la mortalité infantile en RDC car 43 ,5 % d’enfants de moins de 5 ans  souffrent de la malnutrition chronique.

Ainsi pour résoudre le problème de la malnutrition chronique, World Vision en collaboration avec  d’autres partenaires, utilise les approches de proximité. Il s’agit par exemple de promouvoir l’allaitement jusqu’à l’âge de 6 ans. Dans le cadre de ses actions, World Vision a eu à renforcer les capacités des femmes en éducation nutritionnelle. Voilà pourquoi  cette ong qui est interpellée par le thème choisi par la RDC s’engage, à l’horizon 2030, à offrir aux enfants un avenir meilleur.

Engagement du Gouvernement congolais

L’occasion était donnée à Mme Chantal Safou, ministre du Genre, Famille et Enfant de rappeler à l’assistance les avancées et les réalisations de la RDC en matière de protection des droits de l’Enfant. Il s’agit de la promulgation du code de la famille révisé, dans lequel il est interdit le mariage des enfants, la présentation des rapports périodiques consolidés sur l’application de la convention des droits de l’Enfant, l’élaboration du plan d’action national pour mettre fin au mariage des enfants, le plan national de développement de l’éducation 2017-2020 pour ne citer que cela.

Sur le plan nutritionnel, Chantal Safou a précisé que la RDC s’est engagée à renforcer les activités de nutrition, en vue de contribuer au développement socioéconomique de l’Enfant. Voilà pourquoi la RDC a pris l’engagement d’inscrire la composante nutrition dans tous les plans de développement. Pour concrétiser cette volonté, a déclaré la ministre, la politique nationale de nutrition a été révisée avec un accent sur l’approche multisectorielle. C’est la raison d’être du plan stratégique de lutte contre la malnutrition chronique qui vise la promotion de l’alimentation du nourrisson et du jeune enfant en RDC. D’où, l’engagement du Gouvernement à contribuer à combattre les causes de la malnutrition en RDC. Ici, un accent sera mis sur la lutte contre le mariage des enfants considéré comme une des causes sous-jacentes de la malnutrition chronique.

Dans l’optique de poursuivre l’objectif de la promotion du droit de chaque enfant, Chantal Safou a lancé la quinzaine du droit de l’Enfant.

Signalons qu’au cours de cette cérémonie, il a été présenté le plan d’action 2017-2021 qui constitue un document de référence pour tous les intervenants en matière de protection de l’Enfant.

(Richard Shako Kanyengele )

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse