Joseph Kabila participe au 6ème sommet ordinaire de la CIRGL à Luanda

par -
0 812
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Après l’ouverture de la 4ème conférence des gouverneurs de provinces

Joseph Kabila participe au 6ème sommet ordinaire de la CIRGL à Luanda

A l’invitation de son homologue angolais, José Eduardo dos Santos, Président de la République d’Angola et Président en exercice de la CIRGL, le Chef d’Etat Joseph Kabila Kabange, Président de la Rd Congo, participe au 6ème sommet ordinaire de la CIRGL à Luanda, en Angola. Et ce, après l’ouverture, lundi, de la 4ème conférence des gouverneurs de 26 nouvelles provinces à Lubumbashi, province du Haut Katanga.

Le Sommet, dont le thème est : «Accélérons la mise en œuvre effective du Pacte et de ses Protocoles pour une meilleure démocratie et stabilité dans la Région des Grands Lacs », a été précédé de la réunion des Chefs d’Etat-major général le 10 juin 2016, suivie de la réunion des Ministres de la Défense, le 11 juin 2016. La réunion des Ministres des Affaires étrangères aura lieu le 12 juin 2016.

Les Ministres de la Défense ont examiné le rapport de la réunion des Chefs d’Etat-major général. Ces derniers ont reçu le rapport du Mécanisme conjoint de vérification élargi (MCVE) ; le rapport du Comité des Experts militaires qui a mené une évaluation des besoins militaires en République centrafricaine (RCA), du 10 au 15 mars 2016 ; et le rapport des Garants – Nations Unies, Union africaine, Conférence internationale sur la Région des Grands Lacs, Communauté de développement de l’Afrique australe – de la mise en œuvre de l’Accord-cadre pour la paix, la sécurité et la coopération pour la RDC et la région. Les ministres ont également reçu un briefing sur la situation sécuritaire et humanitaire en République démocratique du Congo, en République centrafricaine (RCA), en République du Burundi, en République du Soudan et celle du Soudan du Sud (RSS),

D’un autre côté, les Ministres des Affaires étrangères ont adopté le rapport de la réunion du Comité interministériel régional (CIMR), tenue le 11 février 2016 à Luanda, et ont suivi un exposé sur le rapport des Ministres de la Justice, ainsi que des informations actualisées sur la mise en œuvre de l’Initiative régionale sur les ressources naturelles (IRRN). Les ministres ont suivi un exposé sur le rapport de l’Envoyé spécial du Secrétaire général de l’ONU auprès de la Région des Grands Lacs et relatif à la réunion ministérielle sur l’Accord-cadre pour la paix, la sécurité et la coopération tenue à Addis-Abeba en janvier 2016, ainsi que le rapport de la Conférence sur les investissements dans le secteur privé, tenue à Kinshasa (RDC) en février 2016. En outre, ils ont examiné et recommandé au Sommet les candidats au poste de Secrétaire exécutif de la CIRGL suite à la fin du mandat de l’actuel Secrétaire exécutif.

Les participants encouragent la tenue du dialogue en Rd Congo

Les ministres des Affaires étrangères de la région des Grands lacs, réunis depuis le 10 juin à Luanda en Angola, pour évaluer la situation sécuritaire et la stabilité de la région, ont clôturé leurs travaux le lundi 13 juin, en attendant le Sommet des dirigeants de la CIRGL programmé hier mardi 14 juin 2016. Selon le chef de la diplomatie angolaise, Georges Chikoti, les ministres des Affaires étrangères ont examiné, au cours de cette rencontre, la situation en Centrafrique, au Burundi, au Soudan du Sud et en République démocratique du Congo.

Concernant la situation en Rd Congo, les participants ont encouragé la tenue du dialogue politique inclusif et le chef de la diplomatie angolaise s’est félicité des efforts déployés par les dirigeants de la région des Grands Lacs pour la stabilité de la région. Le ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Raymond Tshibanda, qui conduit la délégation de la République démocratique du Congo aux assises de Luanda, a représenté la RDC à la réunion des ministres des Affaires étrangères des 12 Etats membres de la CIRGL de la CIRGL.

Il y est accompagné du Coordonnateur du MNS, Mécanisme national de suivi de l’Accord-cadre, François Muamba, de l’ambassadeur Jean-Léon Ngandu, du Général Denis Kalume, du Coordonnateur national de la CIRGL, Aimé Kakese, ainsi que d’autres experts congolais en matière de sécurité.

Le CEPADHO estime que le dossier M23 doit être définitivement clos

Dans un communiqué parvenu à la rédaction du Journal L’Avenir, le CEPADHO se dit très intéressé par les travaux de la 6è   Session ordinaire de la CIRGL qui se poursuivent depuis le week-end dernier en Angola. Profitant du sommet de Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’espace CIRGL prévu pour ce 14 juin 2016 à Luanda, le CEPADHO attire leur attention sur la menace terroriste en émergence à Beni (à l’Est de la Rdc).

En effet, sous le label «ADF-NALU», des islamistes recrutés dans les États de la Région poursuivent depuis octobre 2014 des actes terroristes, dont des massacres des Civils en Ville et Territoire de Beni au Nord-Kivu. Près de 1000 personnes ont perdu la vie, d’autres kidnappées et des milliers familles déplacées. Le risque d’embraser toute la Région est grand au cas où une synergie régionale et internationale traîne à être développée en vue d’éradiquer définitivement cette menace contre la paix et la sécurité de nos États.

Revenant au thème de cette 6ème Session, cette Organisation encourage les Chefs d’Etat de la CIRGL à accélérer la mise en oeuvre de l’Accord-cadre ainsi que du pacte et protocole pour une meilleure démocratie et stabilité dans la Région de Grands Lacs. Le CEPADHO estime également qu’au cours de ce sommet de Luanda le dossier M23 sera définitivement clos et que la question relative à la gestion des réfugiés dans la Région aura une place de choix.

(Jean-Marie Nkambua)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse