Nord-Kivu: Joseph Kabila annonce des grands projets à Butembo

par -
0 779
Joseph Kabila à Butembo
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Parti de Beni dimanche après-midi, vers Ndjamena, au Tchad, le Président de la République Joseph Kabila a regagné la République Démocratique du Congo par la même ville après avoir accepté d’honorer l’invitation de son homologue IDRISS DEBY ITNO qui vient d’entamer son cinquième mandat. Ainsi, Joseph Kabila vient parachever l’œuvre qu’il avait entamée dans cette partie du pays à savoir : écouter les filles et fils de Beni sur cette épineuse question de l’insécurité et envisager ensemble les voies et moyens d’y mettre fin.

Dans un autre chapitre, le Chef de l’Etat vient lancer les grands travaux de voiries urbaines dans cette partie de la République, tout en profitant de l’occasion de faire appel à la jeunesse de s’enrôler massivement en vue de renouveler la classe politique vieillissante    

Attendu par la population de Butembo dès son passage à Beni, Joseph Kabila a tenu parole malgré son agenda fort chargé. Il est arrivé l’après-midi de mardi dans cette ville qui bouillonne et brule d’envie d’écouter le chef. A en croire le correspondant, « les habitants de Beni-Butembo et ses environs étaient des milliers qui se sont amassés de part et d’autre de la Route nationale 2 pour accueillir le Président de la République qui est arrivé à 16heures locales »,a-t-il indiqué.  Accueilli par la notabilité provinciale et locale au rond-point Sonas,  il a été accueilli par sa représentante spéciale en matière de lutte contre les violences faites à la femme Jeanine Mabunda. Le Chef de l’Etat qui a été ovationné le long de la route en allant vers le Rond-point VGH,  s’est exprimé en se souciant continuellement de la sécurité et de la paix des congolais dans cette partie orientale et n’a pas gardé silence. Il a expliqué à la population les efforts entrepris pour restaurer la paix sans laquelle aucun développement n’est possible. Le premier citoyen congolais a exhorté aussi la population à s’impliquer dans la recherche de cette paix en dénonçant toutes les infiltrations de l’ennemi. Il n’a pas douté une seule fois de la victoire finale du peuple congolais sur les groupes armés qui pullulent le Nord-Kivu et ses localités. Comme il l’a fait dans d’autres contrées de la République, Joseph Kabila a parlé du processus électoral en demandant à la population à l’âge de voter de s’enrôler ; de le faire afin de prendre part à ce processus vital qui permettra à la République Démocratique du Congo de renouveler sa classe politique. Les fils et filles de Butembo, a dit le Chef de l’Etat ne doivent pas se laisser manipuler par les ennemis du peuple qui torpillent le processus démocratique.

Electricité à Beni-Butembo, asphaltage du Boulevard Kabila

Outre les questions sécuritaires, Joseph Kabila a annoncé l’électrification prochaine de Beni, Butembo et Lubero à la grande joie de la population qui l’écoutait. Cette électrification comme chacun le sait permettra de réduire sensiblement les poches d’insécurité et aidera les petites et moyennes entreprises dans cette partie du pays où l’entrepreneuriat se porte bienà se développer davantage. Par la même occasion, le Raïs a annoncé les grands travaux d’asphaltage de la route Goma-Butembo, longue de 350km ainsi que la route Butembo-Kasindi dont l’intérêt économique ne saurait être démontré. Ces ouvrages qui n’ont jamais existé depuis l’indépendance permettront à la population de vivre encore plus heureuse.

L’occasion faisant le larron, Joseph Kabila a saisi l’opportunité pour inaugurer le boulevard qui porte son nom. Un ouvrage pimpant neuf qui permet désormais aux motocyclistes et conducteurs des véhicules de rouler plus facilement. Une mobilité qui fait la joie de la population de Butembo qui a accueilli le père de la nation, pourvu non seulement du discours  rassurant mais aussi lançant un ouvrage d’intérêt public.

Le Chef de l’Etat s’est enfin retiré dans sa résidence où il recevra toutes les couches de la population sur les questions brulantes de l’heure. Peu avant de dire à la population de Beni Butembo, Rutshuru, Walikale et les environs que lui est différent de ceux qui ont invité la population en 2006 à ne pas s’enrôler. Moi, souhait est de voir le 90% de jeunes dépourvus de la carte d’électeur de s’enrôler au moment du lancement des opérations. Cet enrôlement ne consiste pas seulement d’obtenir la carte d’électeur, mais aussi d’être éligible en postulant comme candidat. Ceci, permettre à la classe politique vieillissante à se reposer et passer la main à la jeunesse par la voie d’élection, a dit-il en substance en swahili.

Simon Kabamba

 

 

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse