Jeudi dernier au Conseil permanent de la Francophonie: Isabel Tshombe exprime la volonté de Joseph Kabila à la tenue du dialogue

par -
0 498
Mme Isabel Tshombe, représentante personnelle du Chef de l’Etat à la Francophonie, jeudi dernier à 98ème session du CPF/Ph. Tdr
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Uncommuniqué du cabinet de la représentante personnelle du Chef de l’Etat congolais indique queMme Isabel Tshombe, saisissant l’opportunité de la 98ème session du Conseil permanent de la Francophonie(CPF), jeudi dernier,a réitéréla volonté du Président Joseph Kabila Kabange et du Gouvernement, de donner la chance à la tenue d’un dialogue politique national inclusif. Ce, pour focaliser versdes élections, libres, transparentes. Cela tient compte autant de l’électorat jeune quedes Congolais de l’étranger. Toutefois, Isabel Tshombe a fustigé devant le CPF, des accusations portées à tort contre la Rdc.

La République démocratique du Congo a été présente à la 98ème session du Conseil permanent de la Francophonie (CPF) tenue le 30 juin 2016 à Paris au Centre de conférences du Ministère français des Affaires étrangères et du Développement international. Sous la présidence de la secrétaire générale de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), Mme Michaëlle Jean, le CPF s’est penché notamment sur les questions politiques, diplomatiques économique dans l’espace francophone.

Les questions administratives financières et celles de coopérationont fait aussi l’objet de cette session du Conseil permanent de la Francophonie à laquelle a pris part la représentante personnelle du Chef de l’Etat congolais à la Francophonie, Mme Isabel Machik Ruth Tshombe. Les travaux se sont ouverts par le rapport de la secrétaire générale de la Francophonie, présenté aux représentants personnels de Chefs d’Etat et de gouvernement, membres de la Francophonie, sur l’action politique, diplomatique et économique de la Francophonie.

De la détermination de Joseph Kabila à préserver les acquis de la démocratie

Au cours de cette 98ème session du CPF, la représentante personnelle du Chef de l’Etat de la Rdc à la Francophonie a réitéré la volonté dont font montre le Président Joseph Kabila Kabange et le Gouvernement de la République, « pour donner toute sa chance à ce dialogue national pour qu’il soit à la fois inclusif et puisse conduire à des élections, libres, transparentes et sans exclure une bonne partie de l’électorat constituéedes jeunes et des Congolais de l’étranger », a-t-elle indiqué.

S’agissant des élections, « la CENI attend le consensus de la classe politique pour pouvoir publier un nouveau calendrier », a déclaré Mme Isabel Tshombe. Ce, avant de souligner la détermination du Président de la République et du Gouvernement pour préserver les acquis de la démocratie.

Toujours dans son intervention, la représentante personnelle du Président de la République à la Francophonie a fustigé les accusations portées à tort contre la Rdc, notamment, quant à la restriction de son espace politique et au manque de libertés ainsi que d’autres mauvaises intentions prêtées au pays de Lumumba et Joseph Kabila. Mme Isabel Machik Tshombe a ainsi rappelé au CPF que la « Rdc est un pays où on a plus de 60 chaines de télévision et où on s’exprime librement ».

Les jeunes au cœur du prochain sommet de la Francophonie

A moins de six mois du XVIème Sommet de la Francophonie, la secrétaire générale de l’OIF a annoncé que la Francophonie, qui a placé la jeunesse au cœur de ses priorités, a décidé de lui donner la parole en lançant une large consultation en ligne dans le cadre de l’initiative Libres Ensemble et du prochain sommet de la Francophonie, qui aura lieu à Madagascar du 24 au 26 novembre 2016.

Ainsi, l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) appelle tout jeune francophone issu de la société civile à exprimer et à partager ses idées, en répondant au questionnaire sur la thématique développée lors du prochain sommet : « Croissance partagée et développement responsable, les conditions de la stabilité du monde et de l’espace francophone ».

Signalons par ailleurs, que la représentante personnelle de Joseph Kabila à la Francophonie participe du 04 au 05 juillet courant, aux travaux du comité ad hoc de rédaction de la déclaration du prochain sommet. La« Déclaration d’Antananarivo »en l’occurrence, sera adoptée à l’issue du sommet, du 26 au 27 novembre 2016 à Madagascar.

(Lepetit Baende)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse