Jean Marie Kassamba chambre les Américains « Ils ont voulu créer la psychose »

Une attitude de Jean Marie Kassamba, chargé de la visibilité du programme présidentiel de révolution de la modernité. Ph.Tiers
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Ils n’ auront fait que moins d’ une petite semaine à Brazzaville où ils pensaient  “s’ abriter”. Sommés de quitter urgemment Kinshasa par leur gouvernement qui redoutait une instabilité de la situation politique en RDC, les proches du personnel de l’ ambassade des Etats-Unis regagnent la capitale congolaise depuis ce matin.

« A compter du 07 octobre 2016, le Département d’ État a mis fin au départ ordonné des membres du personnel du gouvernement américain, permettant aux membres de famille de retourner à Kinshasa », fait savoir l’ ambassade Américaine dans un communiqué publié sur son site internet.

Retour à Kinshasa du personnel non essentiel de l' ambassade Américaine après quelques jours passés à Brazzaville.
Retour à Kinshasa du personnel non essentiel de l’ ambassade Américaine après quelques jours passés à Brazzaville.

« Ils reviennent pas petits groupes », confie une source présente au Beach Ngobila. Un retour brusque qui suscite une pluie d’ interrogations.

« Ils sont partis tambours battants, redoutant la guerre civile mais la guerre n’ est pas finie, qu’est-ce-qu’ ils reviennent faire encore », se questionne Jean Marie Kassamba.

« L’ alerte émise par Washington avait pour mobile réel de créer une pression psychologique dans l’ opinion congolaise », dénonce le patron de la visibilité de la révolution de la modernité.

«  Nous prenons cette mesure sur base de de notre évaluation de la situation actuelle à Kinshasa et de la République Démocratique du Congo, plus largement … Dans notre dernière réévaluation, nous avons estimé que les conditions de sécurité permettent le retour des membres de famille à Kinshasa » ajoute le communiqué de l’ ambassade.

« Depuis quand la situation était-elle critique en RDC? », rétorque le patron de Télé50.  « Ils ont voulu impressionner  les congolais, pensant qu’ on allait avoir la psychose et que les gens allaient se cloitrer chez eux », déplore le sectionnaire en chef de l’ UNPC Kinshasa ( L’ Union Nationale de la Presse du Congo).

Jean Pierre Kayembe

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse