Invitée au Festival International des Etoiles Faya: Tess à Kinshasa pour pérenniser le style « fiesta »

par -
0 746
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Vers fin de l’année passée, la chanteuse Thérèse Ngoy connue sous son nom de scène de Faya Tess la sirène d’eau douce avait lancé dans les bacs en Europe une œuvre intitulée « Désolée » qui est un opus bien succulent. Pour cela, elle est venue à Kinshasa tout au début de l’année en cours, en assurer la promotion at home. Elle y a livré, pour la circonstance, de nombreuses productions qui ont toutes réussies.

Rentrée dans le vieux continent, Faya Tess en compagnie de son manager André Tetu, propriétaire de la maison « Air Monde Culture » est de retour à Kinshasa. Cette fois-ci sur invitation du Festival International des Etoiles, FIET, initié par l’honorable Serge Kayembe. A l’occasion, elle sera sur le podium le 23 juillet courant au complexe GB Shoprite dans commune de la Gombe aux côtés d’autres sommités de la chanson nationales et internationales. Le « Fiet » qui est un événement culturel de haute portée va s’échelonner jusqu’au dimanche 24 juillet 2016 en clôture en culotte.

Dans l’entretemps, il y a lieu di signaler que « La sirène d’eau douce » vient de lancer le 4ème Volume de la série « Temps de classique de la rumba congolaise » à travers lequel elle rend hommage aux géniteurs et propulseurs de la rumba sous les Tropiques ayant évolué dans « African Jazz », « OK Jazz », Afrisa International » et « Bantous de la Capitale » revisité à partir de l’Europe par des artistes de renommée. Une compile qu’il faut écouter religieusement, en attendant que Faya Tess puisse terminer les travaux de réalisation de son nouvel album baptisé « Panthère » qui continuera à pérenniser le style « fiesta ».

(Kingunza Kikim Afri)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse