Invité du Festival « Fièrement Ndundu » Awilo Longomba à Kinshasa

par -
0 1158
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Plusieurs années se sont étiolées depuis que le percussionniste Awilo Longomba avait quitté Kinshasa dans la suite de Viva-la-Musica de Papa Wemba qui partait pour une longue tournée en Occident. Depuis lors, il n’a plus regagné le pays préférant poursuivre une carrière solo qui, du reste, lui a offert plusieurs opportunités et lui ouvrant plusieurs voies qui font qu’à l’heure actuelle, cet ancien sociétaire de Viva-la-Musica, est une star de renommée internationale.

Percussionniste et auteur-compositeur infatigable, Awilo Longomba, fils du chanteur Vicky Longomba (collaborateur de Grand Maître Franco Luambo Makiadi dans le Tout Puissant OK Jazz) pose des jalons partout où il passe. C’est déjà un nom bien connu en Europe, en Afrique de l’Ouest et dans les Caraïbes. Il est classé en 13ème position sur la liste des artistes africains les mieux payés d’après le site « Voilà night ».

Sa chanson « Kupe bibamba » est fort prisée dans le monde en plus d’autres featuring qu’il a réalisé avec des sommités de la chanson africaine dont Psquare avec qui, il a réalisé l’opus « Ennemi solo ». Il en a fait aussi avec la chanteuse Barbara Kanam ainsi que les autres et compte aussi une discographie de quelques titres : « Kafou Kafou », « Moto pamba », « Mondongo », « Super Man », Coupé bibamba », …

Invité à la 2ème édition de « Festival Fièrement Ndundu » dont les activités vont s’échelonner du 11 au 13 juin 2016 au Centre culturel japonais de Kinshasa basé dans l’enceinte de l’Institut Supérieur de la Gombe, ISP/Gombe, Awilo ldit aussi « le propriétaire de tous les dossiers » se retrouvera aux côtés d’autres noms de la chanson continentale parmi lesquels les chanteurs Werrason et Salif Keita.

Bien que n’étant pas albinos, Awilo Longomba voudrait de par sa présence à ce festival faire preuve de son attachement à n’importe quelle créature divine sans faire la distinction des couleurs. « Les albinos (ndundu) en dépit de leur pigmentation sont, autant que nous, des êtres humains qui ont aussi droit de citer dans le monde. Nous ne pouvons pas les repousser ; au contraire, faisons tout pour les approcher », a laissé entendre Awilo Longomba.

(Kingunza Kikim Afri   )

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse