Interdiction et surveillance des armes nucléaires

par -
0 637
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

La RDC appelée à soutenir l’engagement de l’Autriche

Il est plus que temps pour souscrire à l’Engagement humanitaire, cela viendra soutenir l’effort en cours pour qu’enfin s’ouvre une voie vers le désarmement nucléaire.

A deux jours de la clôture de la Conférence des Nations Unies sur la 9ème revue du Traité de non-prolifération des armes nucléaires (TNP) 2015 dont l’ouverture des travaux a eu lieu le 22 avril dernier à New York, la RDC en tant que pays possesseur des matières servant à la fabrication des armes nucléaires, est invitée à souscrire à l’Engagement de l’Autruche. Ceci, pour rappel, porte sur les conséquences humanitaires desdites armes.

Selon le communiqué de presse de l’Ongh Femmes des Medias pour la Justice au Congo (Fmjc), cet engagement humanitaire a été présenté par le gouvernement autrichien en décembre dernier. C’était lors de la Conférence humanitaire de Vienne. A ce jour, près de 90 gouvernements membres des Nations Unies ont ratifié cet engagement.

L’engagement humanitaire de l’Autruche en question

Le gouvernement autrichien a appelé tous les Etats partis au TNP à renouveler leur engagement à la pleine mise en œuvre urgente des obligations existantes. Aussi, à identifier et à prendre des mesures efficaces pour combler le vide juridique concernant l’interdiction et l’élimination des armes nucléaires. Ledit engagement est ainsi libellé : conscients des souffrances subies par les victimes d’explosions d’armes nucléaires, reconnaissant qu’une réponse adéquate aux besoins et aux droits des victimes n’a pas encore été fournie ; comprenant que les conséquences immédiates, à moyen et à long terme d’explosion d’une arme nucléaire sont beaucoup plus graves et ne seront pas limitées par des frontières mais auront un impact régional et même mondial, menaçant potentiellement la survie de l’humanité ; reconnaissant que la complexité de l’interaction de ces conséquences sur la santé, l’environnement, les infrastructures, la sécurité alimentaire, le climat, le développement, la cohésion sociale.

Et ceci pour atteindre l’objectif d’appeler tous les Etats dotés d’armes nucléaires, à prendre des mesures concrètes pour réduire le risque d’explosions. A cela s’ajoute la volonté de retirer les armes nucléaires déployées pour les stocker, diminuer le rôle des armes nucléaires dans les doctrines militaires et réduire rapidement les stocks de ces armes nucléaires de tous types.

Il ressort de la source que la RDC a participé également dans le processus d’interdiction des armes nucléaires. Elle a été présente aux Conférences de l’Initiative humanitaire et s’est prononcée à plusieurs reprises, pour combler le vide juridique concernant les armes nucléaires. A ce jour, Cent-cinquante-neuf (159) Etats dont la RDC, ont souscrit à la déclaration commune sur les conséquences humanitaires des armes nucléaires, présentée au TNP.

 

(Onassis Mutombo)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse