Interdiction de manifester à Kinshasa, Sylvano Kasongo : « La Police va faire respecter les instructions de l’autorité politico-administrative »

par -
0 262
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Face à la persistance du Rassop à organiser la marche, soit à défier le pouvoir établi, la Police nationale congolaise promet un respect strict et sans faille des instructions de la hiérarchie, mieux  de l’autorité politico-administrative qui a interdit les marches, au motif que la raison avancée par les organisateurs a été rencontrée par la CENI qui a même publié un calendrier électoral à cet effet.

Lundi 18 décembre 2017, 352ème jour de cette année finissante, le stade des martyrs de la pentecôte a vibré au rythme inhabituel de la PNC, indique un compte rendu de la Police fait par le service de presse, qui ajoute que le Commissaire provincial de la Police, ville province de Kinshasa s’est adressé aux hommes sous son commandement à travers la parade qu’il a organisée ce jour. Peu avant son adresse, le Commissaire de la Police criminelle a eu le soin de présenter 7 bandes de criminels dont 6 militaires, 2 policiers et 19 civils faisant un total de 26 spécialistes en vol à mains armées, extorsion, cambriolage et tant d’autres forfaits.

Prenant la parole, le Commissaire provincial de la Police ville province de Kinshasa, le Commissaire divisionnaire adjoint Sylvano Kasongo a, de prime à bord transmis les félicitations du Commandant suprême, celles du Vice-Premier ministre, ministre de l’Intérieur et Sécurité ainsi que celles du Commissaire général de la Police pour s’être bien comporté lors des récents événements qu’avaient connus la ville province de Kinshasa. Deux points importants étaient inscrits à l’ordre du jour : l’apolitisme de la police et le comportement de la Police durant cette période.

S’agissant du premier point, le n°1 de la Police provinciale ville de Kinshasa, a insisté sur le fait que la police est et resté apolitique, et a interpellé à la conscience de celui-ci de ne pas prendre part aux réunions politiques quel qu’en soient les conditions, et  cette instruction ne peut souffrir d’aucune faille, et est de strict application. Abordant le second point, le Commissaire divisionnaire adjoint Sylvano Kasongo s’est attardé sur le comportement que doit afficher le policier, surtout en cette période cruciale que traverse la Rdc.

La discipline est et doit être de rigueur car dit-on, la discipline c’est la mère des armées. Cela nous appelle au respect strict des instructions de la hiérarchie en donnant un exemple sur l’interdiction des marches par l’autorité politico-administrative. Donc, le Policier doit se conformer à la loi. Ensuite, il en a appelé de faire la police de  proximité, car le policier est comme un poisson dans l’eau. Eviter la brutalité dans l’exercice de vos missions, renforcer les patrouilles pédestres, motorisés, service intérieur, car la population compte beaucoup sur la Police, a-t-il dit.

Il les appelé au dynamisme et à l’efficacité. Enfin, le chef de la Police était invité à lire le télégramme du Commissaire général annonçant l’alerte qui du reste débute ce lundi à 18h00’. Donc, les Policiers sont don appelés à occuper les points, être visible dans les artères publics. Il faut dire qu’on a suspendu momentanément l’opération de contrôle des vignettes en attendant l’ordre contraire de la hiérarchie. Une sanction positive était remarquée avec la lecture de la lettre de félicitations adressée au Commissaire supérieur adjoint Carine, commandante Générale au rond point Ngaba.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse