Interdiction de boissons alcoolisées en plastique

par -
0 740
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

L’autorité compétente  face à ses responsabilités

Des agents de l’ordre ont mis la main, hier, à Limeté-Funa sur des vendeurs de boissons alcoolisés en plastique. Cet arrestation n’est pas la première, il y en a eu autant mais les vendeurs ne veulent pas  arrêter leur activité. Ce qui implique donc que l’autorité fasse de son  mieux, pour éradiquer cette vente aussi illicite qu’on peut le qualifier.

Vu, le dégât causé par la consommation des boissons alcoolisées conservées en plastique, la cirrhose de foie , il a été interdit plusieurs fois dans la ville  de Kinshasa, la vente de ces boissons à forte dose d’alcool, en plus conservée en plastique. Une opinion pense que  le fait que l’alcool reste en plastique, cet alcool  dissout le plastique et il y a ensuite mélange de l’alcool et du plastique. Un autre fait déplorable de ces boissons alcoolisées conservées en plastique, c’est que leur fabrication ne tient toujours pas compte des normes. Il s’avère qu’à peine du sucre mélangé à l’alcool pur, pour obtenir cette boisson que ces consommateurs deviennent dépendants, ne se rendant pas compte des méfaits que cela cause. Face à tous ces faits, la consommation cause des maladies qui, à la longue, vont se développer et, pour trouver guérison, il faudrait beaucoup de temps. Cette solution du sucre et de l’alcool  n’est pas bonne pour l’usage oral indique un médecin. Chose curieuse, malgré l’interdiction de la vente de ces boissons, elles se retrouvent chaque fois sur le marché kinois au vu et au su de tout le monde. Mais seulement, constate-t-on ces arrestations des vendeurs et confiscations des boissons par les policiers qui se limitent qu’à une catégorie de trafiquants de ces boissons. Et le prix accessible aux gagne-petit, de telle sorte que  tout le monde peut s’en procurer. Un homme témoigne avoir apprécié un acte louable qu’une autorité congolaise a posée, c’est qu’une fois qu’une autorité de la place a surpris  un sujet étranger quelque part en train de fabriquer  ces boissons alcoolisées en plastique, comme l’indique l’image ci-contre , cette  autorité a demandé au concerné de consommer ce qu’il fabriquait, ce dernier refusa de déguster ce que lui-même a fabriqué. Ceci a prouvé à l’autorité que ce qu’il fabriquait pour consommateurs ignorants, n’était pas bon à la consommation. Mais que ce sujet étranger le faisait pour vendre, pour ses intérêts égoïstes, sans tenir compte de la santé de ceux qui vont  le consommer. Pour signaler bon nombre de ces consommateurs n’ont pas une alimentation équilibré pour même compenser à l’alcool qui affaiblit l’organisme, à force de trop en consommer. L’interdiction des boissons alcoolisées en plastique, l’autorité compétente doit faire face à ses responsabilités, afin que des mesures fermes soit prises.

Chose étonnante dans tout ça, les gens jeunes gens se sont lancés à la consommation abusive de ces boissons. Avec cette situation, l’opinion émet le vœu que l’autorité compétente envisage des décisions fermes, pour contrecarrer, une fois pour toutes, cette vente de produits enivrants de qualité douteuse.

(Mamie Ngondo)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse