Institut Géographique du Congo

par -
0 951
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Clôture de la première session de formation des chefs des stations provinciales en module SIG et GPS

L’Institut Géographique du Congo (IGC) a procédé le lundi 29 juin 2015 à la clôture de la première session de formation des chefs de stations provinciales de l’IGC en module SIG et GPS. Cette manifestation a été rehaussée entre autres par la présence du directeur de cabinet du ministre de la Recherche scientifique et technologie, le Professeur Florimond Nyamoga, des membres du comité de gestion de l’IGC et du directeur de l’Observatoire Satelital des Forêts d’Afrique Centrale (OSFAC), Docteur Landing Mane.

Le premier à prendre la parole, le Directeur général de l’IGC, le Professeur Mbuyu Albert, a commencé par remercier le ministre de la Recherche Scientifique et Technologie qui ne ménage aucun effort pour encourager et soutenir les efforts du comité de gestion de l’IGC dans le processus de la mutation qu’il a entrepris ces dernières années depuis le lundi 25 juin 2015. Et de renchérir que le comité de gestion de l’IGC a organisé une première session de formation en module SIG et GPS pour le renforcement des capacités des chefs des stations provinciales en vue de leur permettre de s’adapter à la nouvelle technologie de production des cartes et informations géographiques.

En ce qui concerne la formation, le DG Mbuyu a dit que les apprenants ont été soumis à une formation intensive et accélérée en module basique SIG, GPS, cartographie participative et ils se sont imprégnés de la vision du comité de gestion. « C’est ici le lieu de vous remercier très sincèrement pour n’avoir pas hésité à aider l’IGC à initier et faire aboutir des dossiers d’engagement des subventions inscrites au budget de notre Institution en vue d’assurer un tant soit peu le fonctionnement de l’IGC au niveau national ainsi que l’acquisition progressif des outils de travail indispensables pour l’élaboration d’une cartographie moderne tel que l’acquisition prochaine d’une drome photogrammétique », a-t-il lancé à l’endroit du ministre. Pour terminer, il a félicité les formateurs en particulier l’OSFAC, les lauréats, les organisateurs, etc.….

Pour sa part, la représentante des participants a remercié le comité de gestion de l’IGC pour avoir organisé cette formation. Celle-ci, a-t-elle souligné, s’inscrit dans la vision de la ‘’Révolution de la Modernité’’ prônée par le chef de l’Etat. « Vu l’importance du support cartographique dans le développement de toute nation, cette formation nous a outillé sur l’élaboration de la carte par le SIG qui permet d’atteindre l’objectif à moins de temps que si on le faisait par analogie », a-t-elle souligné.

Enfin, le représentant personnel du ministre de la Recherche Scientifique et Technologie, le directeur de cabinet, le Professeur Florimond Nyamoga a dit que nous venons de voir à travers l’organisation de cette formation et par rapport à l’évolution vertigineuse de la nouvelle technologie de la production des cartes et informations géographiques, que le comité de gestion de l’IGC a décidé d’abandonner les techniques analogiques en faveur de la cartographie digitale ou numérique. « Quant aux chefs des stations provinciales ayant bénéficié de cette formation, je vous demande de transmettre les connaissances ainsi acquises aux autres membres du personnel de vos stations respectives pour l’optimisation de leur rendement et de faire bon usage des matériels et équipements mis à votre disposition par le comité de gestion », a-t-il conclu.

Par ailleurs, il sied de signaler que tous les onze apprenants ont obtenu leurs brevets de participations. L’Institut Géographique du Congo (IGC) est un organisme public créé le 7 décembre 1949 par le décret du prince Régent des belges. La raison sociale de l’IGC demeure la mesure et la production cartographique de l’espace national.

(BKS/CP)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse