Instabilité politique depuis 2016: Ramazani Shadary échange avec les notables de la Mongala

par -
0 393
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Toujours sur le champ de bataille, Emmanuel Ramazani Shadary croit dur comme fer que la solution aux conflits multiples entre les Assemblées provinciales et les exécutifs provinciaux viendrait du dialogue entre les deux parties. Et ce, afin de permettre à un gouverneur, lorsqu’il est élu, de rencontrer les préoccupations du peuple. Sinon, le portrait robot de plusieurs provinces en Rdc renseigne qu’elles sont très pauvres, et qu’elles ont besoin des financements conséquents et de l’implication de tous pour leur développement. Car sans stabilité institutionnelle, aucun développement n’est possible.

C’est dans cette optique, que le Vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur et Sécurité, Emmanuel Ramazani Shadary  a échangé, hier jeudi 28 septembre 2017, avec les notables de la Mongala sur la situation de leur province. Parmi eux, les députés et sénateurs, la conseillère spéciale du chef de l’Etat en charge de la lutte contre les violences sexuelles, ainsi que quelques membres du gouvernement central, originaires de cette partie du pays.

Soulignons que la Mongala est confrontée à une instabilité politique depuis 2016 avant l’arrivée de l’actuel Vice-Premier ministre. Le Gouverneur a été rappelé en consultation à Kinshasa pour raison d’enquête. Pendant ce temps, il y a quelques mois que le président de l’Assemblée provinciale a été déchu par ses pairs, alors que le vice-gouverneur de la même province a démissionné, il y a également quelques temps.

Cette situation mérite une réflexion approfondie avec les notables du coin, avant de prendre des mesures visant à restaurer l’autorité de l’Etat et la stabilité des institutions provinciales, a dit en introduction Emmanuel Ramazani Shadary. Au terme des discussions franches, les notables de la Mongala ont suggéré quelques pistes de solutions que le Gouvernement devrait examiner,  avant de prendre des décisions allant dans le sens du bon fonctionnement de l’Assemblée provinciale et de l’Exécutif provincial.

Le sénateur Adamu qui conduisait la délégation a salué l’initiative du VPM Ramazan. « Nous sommes là, la population, les députés et sénateurs de la province de la Mongala, les membres du gouvernement de l’exécutif national, nous avons été invités par le VPM pour échanger avec lui au sujet de tous les  problèmes de gouvernance qui concernent notre province. Nous le félicitons de l’initiative qu’il a prise, celle de consulter les notables de la province, afin  qu’il puisse être éclairé sur les attentes et les aspirations de la population de notre entité.  Après échange, le VPM nous a rassuré qu’il nous a bien entendu. Ce que nous avons transmis comme préoccupations de la population, seront prises en compte dans un proche avenir. Notamment le fonctionnement de l’Assemblée provinciale et du gouvernement provincial », dit-il, avant de marteler qu’en ce qui concerne l’Assemblée provinciale, le VPM a dit qu’il prendra toutes les dispositions pour permettre à celle-ci de pouvoir fonctionner de manière normale. En ce qui concerne l’Exécutif provincial, il nous a dit de la même manière, et il est sur le dossier pour l’étudier, afin de bonnes dispositions.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse