Insécurité humanitaire au Nord-Kivu

par -
0 559
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

La Monusco sollicite la collaboration des autorités provinciales

Mamadou Diallo, Représentant spécial adjoint du Secrétaire général de l’Onu en RDC, Coordonnateur résident et Coordonnateur humanitaire des Nations Unies, et Représentant résident du Pnud lors de la conférence de l’Onu. 

Le nouveau Représentant spécial adjoint du Secrétaire général de la Mission des Nations unies pour la stabilité de la Rdc (Monusco) chargé des affaires humanitaires, a sollicité la collaboration des autorités provinciales pour mener à bien le travail des humanitaires pour la stabilisation et le développement du Nord-Kivu. C’est ce qui ressort d’un entretien avec  le vice-gouverneur du Nord-Kivu, Me Feller Lutaichirwa, renseigne une dépêche de la Radio okapi, publiée hier.

Au cours de cet entretien, poursuit la source, Mamadou Diallo s’est appesanti sur certains aspects qui sont aussi chers à la Monusco. Il s’agit de: «la poursuite de l’effort de réinsertion des jeunes ex-combattants, le renforcement de l’assistance aux familles et aux personnes déplacées par les conflits, le renforcement de la capacité de planification et de la mise en œuvre des projets de développement pour les autorités provinciales, mais également l’accompagnement psycho-social tel que dans la commune de Beni et ailleurs», précise la dépêche, précisant que Mamadou Diallo effectue sa toute première mission dans l’Est du pays depuis sa prise de fonction en  République démocratique du Congo, il y a deux semaines.

L’appel du nouveau Représentant spécial adjoint du Secrétaire général de la Mission des Nations Unies pour la stabilité de la Rdc (Monusco) chargé des affaires humanitaires,  implique tous les acteurs étatiques et de la société civile de se serrer les coudes afin de faciliter la tâche aux forces de sécurité, que sont les Forces armées de la Rdc et les casques bleues de la Monusco, déployées et visibles dans les coins et recoins de cette province, encore fragiles à la paix suite malheureusement à la présence encore nuisible des forces incontrôlées nationales et étrangères, de sécuriser et la province et de rendre concret l’action humanitaire, dont ont besoin ces population.

Kinshasa qui suit de près et avec intérêt, tous les mouvements à  la loupe, y accorde toute l’attention pour la concrétisation de la démarche onusienne, qui devra aller au-delà des simples déclarations  à l’acte.

(Yassa)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse