Insécurité en Territoires de Beni-Lubero: Une Ong interpelle le nouveau Premier ministre

par -
0 252
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Aussi qu’il a été annoncé, le Groupement de Baswagha-Madiwe, en secteur de Beni-Mbau à l’ouest du Territoire de Beni, traverse ses jours les plus difficiles. Au jour le jour, des Ong documentent des cas de vols à mains armés, des pillages, des viols et autres exactions perpétrés par des hommes armés et vêtus en treillis militaires.

Le cas le plus récent, la nuit de mardi à mercredi 19 avril courant, entre 22 et 2h00 du matin, un groupe de 12 hommes dont 2 porteurs d’armes à feu et 10 d’armes blanches (machettes) ont investi le village de Kiboto/Mines. Ils se sont livrés à un pillage de porte à porte. Au total 12 habitations  ont été visitées. Et, au cours de leur opération, les assaillants ont crépité plusieurs coups de balles pour semer terreur et désolation.

Dans une habitation, les inciviques ont réussi à emporter une somme de 1.000$, ainsi que 5 gramme d’or sans compter les autres biens de valeur. Pour la population, les auteurs de ces actes sont des militaires incontrôlés de la Compagnie Génie/FARDC déployés  dans ce Groupement depuis plus de 10 ans (soit 2005). Ils seraient entrain de simuler la présence  des bandits armés pour tenter de tromper l’attention et la vigilance des habitants. Eu égard à ce qui précède, le CEPADHO réitère à l’intention du Commandant de la 34ème Région Militaire la nécessité de procéder à la relève urgente des militaires incriminés ainsi que leurs Commandants en vue d’un déploiement de ceux devant mériter la confiance de la population.

Pendant ce temps, en Territoire de Lubero, la position de la Police de Hutwe a été pris d’assaut par un Groupe des May-May aux environs de 6h00 locale, le matin de ce Jeudi 20 avril. Les assaillants ont désarmé les policiers et leur ont ravi 3 armes avec munitions. Après leur coup, ces May-May auraient pris la direction de Ngekeni, entre Kirumba et Hutwe. Pour rappel, la position de la Police basée à Hutwe (Chef-lieu du Groupement de même nom) en Chefferie de Bamate est commandée par le Sous-Commissaire Muhindo Hamuli Célestin.

Des informations recueillies par le CEPADHO, les miliciens May-May qui ont désarmés les policiers seraient venus en action punitive. A la base, mardi 18 Avril, 2 Garçons de la localité MUHOMO (Groupement Hutwe) qui quittaient Vuholu pour Hutwe (Chef-lieu du Groupement) ont été lapidés jusqu’à la mort par 6 Secouristes de la Croix-Rouge, les avaient assimilés aux May-May. Le fait s’était passé  à Kandole, à 15m-Est de Hutwe.

En représailles, mercredi 19 avril, les May-May prétendant venir venger les 2 innocents ont enlevé les 6 secouristes de Kandole. Comme si cela ne suffisait pas, le matin de ce Jeudi, les May-May ont investi la position de la Police de Hutwe. Le CEPADHO qui se préoccupe de cette situation en alerte le Commandant des Opérations Sukola1-Sud et Commandant de la 34 ème Région Militaire. Il l’encourage aussi bien à neutraliser les Forces Négatives qu’à renforcer la discipline au sein des troupes. Cette organisation appelle par ailleurs le nouveau Premier ministre à se pencher sur la situation sécuritaire qui prévaut dans cette région.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse