Insécurité dans l’Est : Dix députés nationaux s’adressent à Obama

par -
0 611
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Dans une lettre ouverte adressée à Obama, avec copies pour information au Président Joseph Kabila, à Aubin Minaku, le Speaker de la Chambre basse ainsi qu’à John Kerry et James Swan, respectivement, Secrétaire d’Etat américain et Ambassadeur des Etats-Unis en Rdc, dix députés nationaux réclament la désignation par le président américain d’un nouvel Envoyé spécial pour les Grands Lacs afin d’aider la République démocratique du Congo à ramener la paix dans cette sous-région.

La recrudescence de l’insécurité dans la partie orientale de la République démocratique du Congo préoccupe au plus haut point un groupe des élus du peuple, aussi bien de la Majorité présidentielle que de l’opposition qui ne sont pas passés par le dos de la cuillère pour adresser une lettre ouverte au Président américain Barack Obama, quant à ce.

Ces députés de l’Assemblée nationale, dont la plupart se recrutent parmi ceux de l’Est du pays, sont partis du constat selon lequel, l’ensemble des exactions, tueries et autres kidnappings qui sont devenus monnaie courante dans ce coin de la République, s’apparentent aux actes perpétrés par des terroristes chevronnés, alors que les Etats-Unis font de la lutte contre le terrorisme dans le monde, leur cheval de bataille.

Et cela doit justifier l’implication du pays de l’Oncle Sam dans cette lutte contre cette catégorie de l’insécurité. Tout en étant conscient du rôle important que les Etats-Unis d’Amérique ont joué dans les efforts pour ramener la paix et la stabilité dans cette partie du monde, ces députés invitent Obama à inscrire de nouveau la question des Grands-Lacs dans son agenda prioritaire. Eu égard à ce qui précède, ces députés nationaux encouragent Obama à procéder à la désignation d’un nouvel Envoyé Spécial pour la région des Grands-Lacs dans le meilleur délai.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse