Insécurité dans les provinces du Kasaï et Kasaï Central: C. Nangaa échange avec les élus nationaux de l’espace kasaïen

par -
0 426
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

La Salle de presse de la CENI a servi de cadre ce mercredi à la réunion de haut niveau entre les Membres de la CENI et les élus nationaux des provinces constituant l’espace kasaïen. Au menu des échanges, la problématique de l’enrôlement des électeurs face à l’insécurité qui sévit dans les provinces du Kasaï et Kasaï Central. Le Président de la CENI a présenté l’état des lieux de l’opération de la révision du fichier électoral aux élus nationaux. A ce jour, les données du monitoring de la CENI renseignent que 22.277.414 électeurs ont été enrôlés.

Evoquant l’insécurité qui règne dans les provinces du Kasaï et Kasaï Central, le Président de la CENI a présenté aux élus nationaux les incidents qui ont amené la CENI à suspendre les opérations d’identification et enrôlement des électeurs dans ces provinces. Il s’agit notamment de la mort le 02 avril 2017par décapitation du Chef d’Antenne a.i de la CENI  Dekese Philippe Iyombe par les miliciens Kamuina Nsapu, alors que l’intéressé se rendait à Tshikapa pour la formation ; la mort du Président du Centre d’inscription Tshetshele, code 920291 du village Kapanga, groupement de Bambai dans le territoire de Luiza, décapité en février 2017 par les miliciens Kamuina Nsapu ;  l’incendie et pillage le 30 mars 2017 à l’Antenne CENI de Luebo par les miliciens de Kamuina Nsapu : 148 kits d’enrôlement des électeurs, 145 générateurs, 290 cartons contenant du lubrifiant, 142 kits bureautiques, 52 générateurs de 2.5 KVA, 391 urnes, 86 dossiers physiques des candidats députés provinciaux enregistrés en 2015, 225 dossiers des ETD issus de l’opération de fiabilisation et de stabilisation des cartographies opérationnelles et 135 kits formulaires ont été vandalisés.

D’autres cas d’incendie et pillage ont été signalés dans les Antennes de la CENI dans les territoires de Kazumba, Dimbelenge, Tshimbulu et ailleurs. Tous ces actes d’une barbarie inouïe ont causé mort d’homme et destruction méchante des matériels acquis au prix d’innombrables sacrifices du contribuable congolais. Ces différents matériels étaient déjà stockés pour le lancement des opérations d’identification et enrôlement des électeurs dans ces différentes entités. La CENI, par la bouche de son Président, a vivement condamné ces actes qui prennent pour cible les infrastructures et le personnel de la Centrale électorale.

A la différence des provinces du Kasaï et Kasaï central, dans les provinces de l’Ituri, Nord-Kivu, Sud-Kivu, Tanganyika où règnent également quelques foyers d’insécurité, la CENI n’a jamais été prise comme cible. Ce qui a permis à l’Organe de gestion de réaliser l’opération de révision du fichier électoral sans incidents majeurs dans ces provinces. Par contre, dans l’espace kasaïen, la CENI est prise comme cible avec destruction méchante de son matériel et charroi alors que la collecte des données des électeurs n’a pas encore été lancée sur terrain.

(JMNK/Ceni)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse