Insécurité au Nord-Kivu: Trois civils kidnappés à Kise par des présumés Nyatura dans le territoire de Rutsuru

par -
0 354
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Il s’agit des civils parmi ceux qui étaient à bord d’un véhicule de marque Fuso, en provenance de Kashalira pour Vitsumbi. En effet, c’est aux environs de 11h30 de vendredi 24 mars courant que les présumés Nyatura (alliés aux FDLR) ont tendu une embuscade aux victimes à NDAO, 4 kilomètres de Kibirizi, au groupement de Mutanda dans la chefferie de Bwito.

Les assaillants ont tiré des coups de balles à l’air pour contraindre le chauffeur à s’arrêter. Ce qui a obligé les passagers à se sauver chacun dans sa direction. Dans cette débandade, les rebelles ont mis la main sur le convoyeur du véhicule, l’aide-chauffeur et un passager. Ils les ont amenés en brousse à destination inconnue.

Près d’une demi-heure après l’incident, le chauffeur a poursuivi sa route pour loger à Kibirizi, en attendant si les otages pourraient être relâchés. Jusqu’à présent les ravisseurs n’ont fait aucune revendication et l’on ignore le sort de personnes kidnappées.

Le Centre d’Etudes pour la promotion de la paix, la démocratie et les droits de l’Homme, CEPADHO, qui craint pour la vie des otages en alerte les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) déployées dans la zone afin que soient consentis des efforts pour obtenir leur libération.

« Notre organisation rappelle les autres cas d’enlèvement des civils décriés au cours de la semaine dans cette zone et réitère la nécessité d’éradiquer immédiatement les groupes armés à la base des tensions dans cette contrée », signale le communiqué nous parvenu, signé par Me Omar Kavota, coordonnateur-directeur exécutif du CEPADHO.

(Lepetit Baende)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse