Insécurité à Masina: La police met la main sur le meneur Kunda

par -
0 356
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Un terrible criminel qui, depuis de longues dates, était reconnu comme la terreur de Masina évoluant à la tête d’une bande de « kuluna » se retrouve depuis mardi dernier sous les verrous.

Reconnu comme étant le chef de fil des « kuluna » qui sèment la panique au quartier 3 dans la commune de Masina du côté de la voie ferrée, ce criminel a cru être au-dessus de la loi en semant la panique et l’insécurité dans la population.

Ce qui est déplorable, c’est le fait que ce garçon et sa bande opèrent à quelques mètres des postes de Police qui ne les inquiètent même pas. Il y a deux semaines, Kunda a été libéré du Centre Pénitentiaire et de Rééducation de  Kinshasa (Prison centrale de Makala) d’où il venait de passer deux années d’incarcération pour ses méfaits. Du retour au quartier, comme le dit l’adage « chassez le naturel, il revient toujours au galop » ce jeune homme n’a pas tardé de récidiver à la surprise générale.

Masina, une commune sans administration

Les habitants du quartier3 ne manquent pas de déplorer le fait.  Ils s’en prennent aux policiers qu’ils qualifient d’être des complices de ces « kuluna ». Un habitant du quartier qui a requis l’anonymat,  père de famille s’étonne de voir que des actes de barbarie puissent se commettre à quelques mètres de chez lui et que cela soient les actes des enfants insensés dont l’âge varie entre 12 et 20 ans. Il se pose la question de savoir ce que font leurs parents étant donné que cela démontre à suffisance leur irresponsabilité.

Selon une dame, mère de 5 enfants  commerçante du quartier, le bourgmestre doit savoir être à la hauteur de sa tâche parce que la situation que vit la population de Masina démontre que cette commune  est n’a pas d’administration.

D’autres habitants du coin  déplorent  le phénomène « Kuluna » qui ne fait que s’empirer au jour le jour. Cela aurait durée aujourd’hui plusieurs années depuis que  la population est prise en otage par ces bandes de « kuluna ». Nous demandons aux agents de l’ordre de faire un bon travail afin de sécuriser la population de Masina.

Un défaut devenu habitude

Pour le jeune Kunda qui se trouve aujourd’hui entre les mains de la Police, il faudra des grands remèdes pour recaler son comportement car en agissant de la sorte, on a l’impression qu’il ne se rend vraiment pas compte qu’il est dans l’erreur et oublie qu’on ne se débarrasse jamais d’un défaut devenu habitude. Il faudra aussi qu’on mette des psychologues à la disposition de ces enfants égarés qui ont de la peine de redevenir des bons citoyens et de marcher sur les droits chemins.

Or, il y a un temps, d’après un habitant du quartier, le phénomène « kuluna » avait pris fin dans le quartier avec l’opération « likofi » mais voyez qu’aujourd’hui cela revient au galop. La population du quartier 3 à Masina lance ainsi un cri de détresse.  Qui pourra la sécuriser ?

 

(Laurette NYAFE/stagiaires)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse