Inondations à la suite des pluies à Kinshasa

par -
0 702
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

La Coordination provinciale de l’Hygiène-Ville au chevet des sinistrés

Depuis bientôt trois semaines, quelques quartiers de la ville-province de Kinshasa sont dans les eaux, à la suite des pluies ayant occasionné de graves inondations. Plusieurs quartiers de la capitale congolaise ont été envahis, comme dans la commune de Limete, notamment à Mombele et à Kingabwa, les localités Maman Nzenze, Village et Ndanu. Dans la commune de Matete au quartier Debonhomme (au bord de la rivière N’Djili). Dans la commune de Kisenso au quartier Riflard, etc.

Face à désastre, la Coordination provinciale de l’Hygiène-Ville de Kinshasa, sous l’égide de son médecin coordonnateur provincial, docteur Isabelle Lumbwe Isangu, n’a aménagé aucun effort pour mettre en marche la machine de secours aux victimes et sinistrés, leur trouver des solutions de desserte en eau potable en leur bénéficiant également de la désinfection de leurs milieux. Ce, grâce à l’appui du programme d’urgence de l’UNICEF.

Le docteur Isabelle Lumbwe a de ce fait effectué des descentes sur terrain dans la plupart des quartiers sinistrés. Avec son équipe, elle a pu faire un état des lieux de la catastrophe et réalisé le plan de sureté de la qualité de l’eau. Le médecin provincial de l’Hygiène-Ville a assuré des interventions ponctuelles pour l’accès en eau potable, et pris contact avec la Regideso, pour s’assurer du niveau d’avancement des travaux de réhabilitation.

Cette régie de distribution d’eau potable a payé le lourd tribut avec l’endommagement de machines, suite à l’ensablement jamais survenu auparavant, de son point de captage de N’Djili. Ce qui a, de facto, entrainé la coupure de la fourniture de l’eau potable en défaveur de plus de onze communes de la capitale qui dépendent de ce site industriel dont la capacité est estimé à 1.000.000 de mètres cube par jour.

Selon un expert de la santé publique, il est difficile à l’heure qu’il est, d’avancer une estimation de dégâts matériels et de pertes en vies humaines de cette catastrophe naturelle. Il n’est pas aisé non plus, d’évaluer le niveau de la destruction d’infrastructures, de la privation d’eau potable ou de l’exposition de la population aux risques de contamination aux maladies diverses, suite à ces inondations.

Lesquelles inondations ont ramené à la surface des matières fécales issues de milliers de ménages sinistrés ayant des toilettes avec fosses arabes, de l’immersion des robinets à eau potable et de lessivage de tas d’immondice pour ces eaux de pluie.

(Lepetit Baende )

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse