Innoss’B critique, et propose de la « rumba pro » !

par -
0 120
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Chanteur, compositeur, interprète et propriétaire de « InnOvie », une marque des produits agro-alimentaires, Innoss’B reste ce seul jeune sorti d’une téléréalité qui garde encore sa flamme artistique allumée dans un univers remplie des caïmans.

De son vrai, Innocent Didace Balume, du haut de ses 20 ans, s’est confié à arts.cd pour donner son avis et sa vision sur la musique congolaise. Entretien.

 

Afro-Congo, c’est votre style de musique, comment le définissez-vous ? A quel niveau se situe la différence avec l’Afrobeat ?

L’afro-Congo est la symbiose de la musique congolaise et la musique Urbaine. Et la différence avec l’afrobeat est que, l’afrobeat veut dire le beat africain, mais l’Afro-Congo est tout simplement le beat congolais. Là, je fais allusion à la rumba, sébène (ndombolo) mélangé à toutes les sonorités africaines, c’est ce qui fait l’Afro-Congo.

Dans « Top Model » vous avez retrouvé la Rumba, pouvons-nous parler d’un changement de style ?

« Top Model » avant tout, c’est d’abord l’extrait de mon maxi single, « Plus ». C’est le premier extrait parmi les 5 titres qui y figurent. Comme la plupart l’on remarquait, c’est une chanson rumba. Pour la première fois, je me suis motivé à faire une chanson rumba pour faire plaisir à tous les amoureux de la bonne rumba que j’ai nommé Rumba-Pro.

C’est une première  dans notre rumba qu’on retrouve un peu d’anglais. Je l’ai fais dans le but de rendre ce style riche et de le faire voyager.  Non seulement, elle contient une bonne mélodie, mais aussi elle parle d’amour. Je pense que la rumba est basée sur l’amour. C’est un style un peu comme du zouk à la congolaise.

la musique congolaise est menacée, mais la solution c’est d’accepter de donner un peu de l’espace aux jeunes.

Avec la vague de nigérian, comment évaluez-vous la musique congolaise à ce jour ?

Cette vague ne vient pas seulement du Nigeria mais aussi des autres pays africains. La musique congolaise est menacée, ça on doit le connaitre. Moi, je n’ai qu’une seule cause à avancer : absence remarquable des jeunes dans ce secteur musical congolais. Les nigériens, les ivoiriens, les autres … dans leurs pays, chaque année, il y’a des nouveaux jeunes talents qui émergent. Ils bénéficient d’une forte visibilité et d’une bonne stratégie.

Mais chez nous, j’ai comme l’impression qu’il y’a un cercle des mêmes artiste qui doivent représenter à tout prix la Musique congolaise. Et pourtant, il y’a beaucoup des jeunes talentueux. Nous sommes dans un pays de plus de 80 millions d’habitants, avec plusieurs jeunes talents qui sont toujours coincés parce qu’ils ont un gros souci de visibilité dans nos médias.

Et qui a institué des générations dans la musique ? Les jeunes de la musique congolaise sont de la 5ème génération. Qui a dit ça ? Et pourtant il y a des jeunes voir même de 15 ans qui sont en train de faire des merveilles, mais personne ne les accorde une chance. On dirait chez nous, on la peur de la diversité. Rumba et sébène ou rien

A mon sens, la musique congolaise est menacée, mais la solution c’est d’accepter de donner un peu de l’espace aux jeunes.

Innoss’B, à quand la sortie de votre album ?

Jusque-là je ne peux pas encore annoncer la sortie de mon album. Parce que, je suis un artiste indépendant, je n’ai pas de label, ni de producteur. Je fais bien ce que je peux pour être à la page. Bref, au moment opportun, je vais annoncer mon album.

Quel est votre calendrier d’activité ?

Pour l’instant, je me concentre sur la promotion de mon maxi single « Plus », avec ce premier titre « Top Model » qui vient de sortir que le public l’a bien accueilli et le clip aussi. Il y a des dates à confirmer avec mon équipe. Mais j’informe aux amis de Matadi que je serai là-bas le 26 novembre. En entendant, suivez-moi sur ma page Facebook, INNOSS’B.

(Onassis Mutombo)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse