Initiative de la « Ceinture et Route » Une opportunité pour la Rd Congo

par -
0 539
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Pays en développement, la Chine s’est dotée d’une feuille de route pour le développement pour les prochaines années, dont le but est de doubler d’ici 2020 le PIB et le revenu par habitant urbain et rural par rapport à 2010. Et ce, pour bâtir une société de moyenne aisance et, au milieu du siècle, de faire de la Chine un pays socialiste moderne, prospère, démocratique, civilisé et harmonieux pour réaliser le rêve chinois du grand renouveau national.

Si la Chine veut aider l’Afrique à se développer, et plus spécialement la Rd Congo, c’est parce qu’elle est reconnaissante  du soutien unanime qu’elle avait obtenu lors de l’adoption de la Résolution 2758 de la 26ème Assemblée générale des Nations unies. Pour elle, « ce sont nos frères africains qui nous ont portés jusqu’à l’intérieur des Nations unies». A partir de cette date, la Chine n’a pas cessé de rapprocher des pays africains auxquels elle offre plusieurs facilités. C’est dans le cadre de la consolidation de ces liens traditionnels avec l’Afrique que l’Initiative de la « Ceinture & Route », a été lancée en 2015 par les autorités chinoises. C’est-à-dire, la « Ceinture économique de la route de la soie » et à la « Route de la soie maritime du 21ème siècle ».

Pour M. Zhang Guobin, ancien consul général de la Chine à Strasbourg (France), la « Ceinture & Route » vise à employer le symbole historique de l’ancienne route de la soie pour renforcer activement les relations de coopération économique avec les pays situés le long, tout en portant haut-levé l’étendard du développement pacifique. Il l’a dit hier, au cours de la conférence animée à l’hôtel Xijiao de Beijing, à l’endroit des vingt-sept fonctionnaires et professionnels dans le domaine des médias de la République démocratique du Congo. Il s’agit pour lui de créer une communauté d’intérêts, de destins et de responsabilités communs fondée sur la confiance politique mutuelle, la coordination économique et la tolérance culturelle.

Que va gagner la Rdc?

Soulignons que depuis  son engagement sur la voie rapide de la réforme et du développement au début du XXIème siècle, la Chine a surpassé beaucoup de pays développés en ce qui concerne les agrégats économiques. Beaucoup pensent que la Chine, qui se redresse rapidement, s’engagera surement sur une voie expansionniste et hégémonique. Après que la Chine soit devenue la deuxième puissance économique mondiale, cette opinion prévaut notamment aux États-Unis, qui craignent d’être surpassés, et au Japon, qui vient d’être surpassé et ne s’en contente guère.

Au-delà de ce qui vient d’être dit, ajoutons que dans l’histoire mondiale moderne, toutes les grandes puissances ont pratiqué l’hégémonie et se sont disputé l’hégémonie par la guerre. Aujourd’hui cependant, la Chine veut suivre une voie sans précédent : celle d’un développement pacifique. Plus concrètement, il consiste à concrétiser le rêve chinois, c’est-à-dire, réaliser le grand renouveau de la nation chinoise par une voie de développement pacifique, et de créer un nouveau miracle de la civilisation humaine.

C’est dans cet esprit qu’intervient cette initiative qui apporte des avantages considérables à la Rd Congo. Il s’agit notamment :

. Des projets d’infrastructure mieux gérés et plus complets : Le niveau des infrastructures décide du niveau de développement économique. Avec la mise en pratique de l’initiative chinoise « Ceinture & Route », la Chine renforce continuellement l’investissement à l’étranger. En y prenant une part active, elle pourra apporter une aide efficace aux régions africaines en améliorant les conditions au niveau des services d’infrastructure et en libérant les forces productives du développement, y haussant donc le niveau de développement économique.

. De plus en plus grande avancées en matière d’éducation et de technologie : Dans le cadre de la politique culturelle de la « Ceinture & Route », le 5 juillet 2017, le Groupe d’échange international en éducation de l’art au niveau primaire et secondaire des pays anglophones d’Afrique, avec plus de 50 personnes, s’est rendu à l’école annexe de Hainan Manfen Education à Datong afin de participer dans des discussions académiques et de procéder à un partage d’expériences avec l’équipe de professeurs d’élite de l’école. Dans le futur, l’Afrique et la Chine procéderont à davantage d’échanges dans le domaine de la culture.

. Un environnement politique régional plus stable : Une participation active dans l’initiative « Ceinture & Route » de la Chine permettra d’améliorer l’environnement politique régional. D’une part, la Chine augmentera l’aide humanitaire envers une partie des zones de conflits africaines afin d’aider à maintenir la sécurité et la stabilité dans ces régions. D’autre part, hausser le niveau de développement économique régional ainsi que la qualité de vie des gens bénéficiera la réalisation des conditions nécessaires à la paix dans la région.

. Une amélioration significative des conditions de santé publique : Les soins de santé ont un impact direct sur la vie et la santé des peuples africains. Il s’agit donc d’un enjeu primordial en ce qui est de résoudre des problèmes au niveau du développement. La Chine continuera d’augmenter l’aide médicale aux régions africaines, à aider à améliorer le niveau des traitements médicaux en Afrique, et à hausser les niveaux d’hygiène et de salubrité de l’environnement.

. Une nette amélioration du niveau de vie des gens : L’économie, la technologie et la culture sont étroitement reliés au niveau de vie des gens. Il n’y a qu’en permettant le développement compréhensif de tous les domaines de la société que nous pourrons efficacement améliorer le niveau et la qualité de vie des gens. Se basant sur le principe de bénéfices mutuels, la politique « Ceinture & Route » de la Chine recherche un développement commun, un progrès commun, et un renforcement mutuel.

Que faire alors ?

A cette question, M. Zhang Guobin estime que la promotion et la mise en pratique de l’initiative « Ceinture & Route » de la Chine nécessite le support et la coopération des régions africaines. Pour cela, il y a nécessité de renforcer la coopération et les échanges avec le gouvernement chinois et les entreprises chinoises, mener à bien des projets de coopération divers, promouvoir la croissance économique; Mettre sur pieds de politiques gouvernementales visant à maintenir la paix et la stabilité des régions afin d’améliorer le climat d’investissement régional et de développer davantage de domaines de coopération; Approfondir la compréhension de la politique « Ceinture & Route » tout en renforçant sa dissémination et popularisation afin que davantage d’organisations et d’individus la comprennent et y participent.

Aux Congolais, le président Xi Jinping reste déterminé et pense qu’ils vont transcender leurs divergences, saisir cette occasion et profiter de cette initiative pour amorcer le développement de leur pays. Ils doivent être rassurés qu’il n’y aura ni conditionnalités, ni ingérence dans leurs affaires intérieures.

(Jean-Marie Nkambua/Beijing, Chine)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse