Initialement prévu pour ce samedi au stade des Martyrs

par -
0 775
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le culte de dédicace de la Nation congolaise repoussé au 5 mars

  • En attendant, les chefs de confessions religieuses appellent à la méditation

Les représentants légaux et chefs de confessions religieuses face à la presse

Le grand culte de dédicace de la Nation congolaise à l’Eternel, Dieu, prévu ce samedi 27 au stade des Martyrs par les chefs de Confessions religieuses, les représentants légaux et autres leaders de communautés religieuses, est reporté au 5 mars prochain, au même endroit initialement prévu.

Selon un communiqué de presse publié hier, les chefs de confessions religieuses ont apprécié l’adhésion massive de la population à l’initiative de dédicacer la nation congolaise à l’Eternel, le Très-Haut. Et comme raisons de ce report, ils estiment qu’au regard de l’importance de la manifestation, il faut au préalable une préparation spirituelle conséquente. Ceci pour assurer une large participation de la population.

Les chefs de confessions religieuses réitèrent leur invitation aux croyants, aux animateurs des institutions de la République, aux acteurs politiques toutes tendances confondues, aux animateurs des mouvements associatifs et particulièrement au Chef de l’Etat, à venir s’associer à cette célébration solennelle. Dans le même ordre d’idée, ils recommandent également que tout le peuple congolais puisse observer l’attitude de méditation et prière, jusqu’à la grande manifestation, la première du genre réunissant toutes les confessions et communautés religieuses de la Rdc.

En outre, ils signalent que ce culte de dédicace se déroulera simultanément sur toute l’étendue de la République, et particulièrement dans les chefs-lieux des 26 provinces.

Par ailleurs, rappelons que ce culte était initialement prévu le samedi 27 février 2016. « Conscients que Dieu a doté notre nation de multiples ressources naturelles et minières qui constituent notre patrimoine et souvent cause de nombreux conflits sanglants depuis la nuit des temps ; considérant les antivaleurs qui se sont érigées en vertus ; considérant notre responsabilité devant Dieu et l’humanité, les représentants légaux élargies à d’autres leaders religieux, à la lumière des Psaume 33 : 12 nous citons : Heureuse la Nation dont l’Eternel est le Dieu, Heureux le peuple qu’il choisit pour son héritage », pouvait-on lire dans un communiqué presse.

Plusieurs autres activités concourantes ont eu lieu en marge justement de ce culte, inspiré de Psaume 33 :12 qui dit : « heureuse la Nation dont l’Eternel est Dieu, heureux le peuple qu’il choisit pour son héritage ». Il s’agissait de la rencontre qui avait eu lieu au Centre d’Accueil Kimbanguiste.

Ce message a été relayé le dimanche 21 février dans toutes les confessions religieuses, aussi l’annonce de la période de méditation, de repentance, de jeûne et des prières dans chaque confession religieuse portée à l’intention de tous.

Pour le moment, le comité organisateur se déploie à travers des campagnes de sensibilisation de la population, invitant celle-ci à observer une attitude de méditation.

Le communiqué précise, que des émissions spéciales sur la nécessité de la paix, de l’unité et de la réconciliation nationale en République démocratique du Congo, sont diffusées sur les grandes chaines pour une large diffusion de cette initiative, combien louable pour le pays, qui traverse une année particulière de son histoire.

(Yassa)

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse