Inhumation d’Etienne Tshisekedi: André Kimbuta invite Kabund au respect des prescrits de la législation

par -
0 385
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Dans une correspondance adressée au Secrétaire général de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (Udps), le gouverneur de la ville province de Kinshasa, André Kimbuta Yango, a tenté d’éclairer la lanterne de la famille biologique et politique de l’opposant historique de la RDC, Etienne Tshisekedi wa Mulumba sur son inhumation.

Le Gouverneur de la ville, chargé par le Gouvernement de la République de décider sur le lieu d’inhumation du sphinx de Limete, a indiqué que la proposition du Secrétaire général de l’UDPS d’enterrer Etienne Tshisekedi au siège de son parti politique à Kinshasa n’est pas conforme à la loi. Sur ce, André Kimbuta invite Jean-Marc Kabund-A-Kabund et son parti l’Udps, à respecter les prescrits de la Loi en matière des funérailles et les sépulcres, notamment l’ordonnance du 4 septembre 1909 sur les cimetières  dans les villages indigènes-création-inhumation-règlementation ; l’ordonnance du 13 février 1949 portant exhumation et transfert à l’intérieur des colonies des restes mortels des personnes décédées ; du 15 mars 1950 sur le service des inhumations et polices des cimetières ; l’ordonnance du 14 février 1914 sur les services des inhumations et police des cimetières et l’arrêté du Gouverneur général du 16 mai 1907 sur les concessions de sépultures.

A en croire le gouverneur Kimbuta, ces textes renseignent qu’aucune inhumation ne pourra avoir lieu que dans un terrain affecté aux inhumations. Enfin, aucune habitation ne peut être élevée à une distance inférieure à 50 mètres des cimetières. Pour dire, que la proposition de l’Udps sur l’inhumation d’Etienne Tshisekedi à la permanence de Limete ne saurait être retenue pour non-conformité à la loi.

Et quant au rapatriement de la dépouille d’Etienne Tshisekedi prévue ce vendredi 12 mai, le numéro 1 de l’Hôtel de ville de Kinshasa demande à l’UDPS de fournir les détails sur le plan de vol qui devra ramener le corps du président de l’UDPS, l’itinéraire à suivre par le cortège funèbre, la confirmation du lieu d’exposition ainsi que le programme définitif de l’organisation mise en place pour permettre à la police de faire correctement son travail. Car, rappelle André Kimbuta, l’UDPS avait sollicité à l’Hôtel de ville de Kinshasa de prendre des mesures sécuritaires nécessaires pour la bonne tenue de ces obsèques.

Troubles à Limete : la Police au contrôle de la situation

Bien avant la correspondance du Gouverneur, la ville s’est réveillée sous des crépitements des balles au niveau du siège national de l’Udps, dans la commune de Limete. Il s’agissait là d’une incompréhension qui s’est créée entre les militants de l’Udps et les éléments de la Police déployés pour sécuriser le lieu, devenu depuis un certain temps sous le contrôle de quelques chenapans troublant ainsi l’ordre public. Action mal comprise par le Secrétaire général de l’Udps qui pense que le gouvernement veut retarder le rapatriement de la dépouille d’Etienne Tshisekedi, prévu le 12 mai prochain. Il a même oublié les dégâts causés par les combattants contre les installations et véhicules de la Police Nationale Congolaise. Malheureusement, certains pensent même que c’est pour sceller le siège de l’Udps que la police a provoqué ce drame. Fausse information ! D’où, les combattants sont appelés à l’apaisement et au respect de l’autorité de l’Etat.

Par ailleurs, Jean-Marc Kabund annonce, en outre, une réunion des hautes instances du parti avec la famille biologique d’Etienne Tshisekedi dans le but d’examiner sur le maintien ou pas de la date du 12 mai pour le rapatriement de la dépouille.

(Bernetel Makambo)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse