Infrastructure: sportive Une salle des sports couverte à Kinshasa plus qu’un rêve, une nécessité

par -
0 270
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

De mémoire de journaliste sportif, de toutes les annonces ou informations sportives rédigées par notre soin, celle ayant trait à la construction  d’un Palais des sports à Kinshasa où partout ailleurs en République Démocratique du Congo, a toujours suscité un intérêt évident auprès des lecteurs.

En effet, beaucoup parmi eux se montre curieux d’en savoir davantage sur l’information publiée. Leur curiosité démarre généralement sur une interrogation capitale. Est-ce que c’est vrai ce que j’ai lu dans ton journal ? A quand le début des travaux et quelle sera la capacité d’accueil de ce Palais des Sports ? Toutes ces interrogations prouvent à suffisance que les sportifs rd congolais veulent voir le pays se doter d’un Palais des sports et surtout des infrastructures modernes répondant aux normes internationalement admises. Aux yeux de ces sportifs, le Palais des sports a le privilège de résoudre pas mal des problèmes rencontrés par les sportifs en RDC.

Et en priorité, mettre fin à des compétitions qui se jouent en plein air pour des disciplines telles que le basket-ball, le volley-ball et le handball pour ne prendre que celles-là, qui ne se jouent plus en plein air. Quant aux sports de combat, ils n’ont pas une salle pour organiser leur compétition respective. Un Palais des sports met également fin à toutes sortes des désagréments, dont ont été victimes ces sportifs en RDC. Tout le monde sait que Kinshasa et tous les territoires de ce pays sont restés longtemps dépourvus d’un Palais des sports. Et ce n’est pas la première fois que ces sportifs attendent parler de la construction d’un Palais des Sports à Kinshasa. On a qu’à se souvenir de l’existence depuis belle lurette, d’une pancarte annonçant l’érection d’un Palais des sports devant l’entrée principale du Stade des Martyrs. Laquelle pancarte commence même à se pencher où l’on peut lire : « Ici sera érigé un Palais des Sports ». Malheureusement, qu’on ne voit toujours rien jaillir de terre.

Une chose est sûre, les sportifs kinois estiment comme notre journal, que l’heure est venue pour qu’enfin Kinshasa puisse disposer  d’une salle des sports couverte.  Ce n’est pas une mer à boire ou un fait insurmontable pour une grande mégapole comme Kinshasa.  A l’heure actuelle, plusieurs projets existent et ne demandent que d’être finalisés. A titre illustratif, au Stade municipal de Bandal, il y est prévu un stadium couvert. Dommage que les travaux y afférents tournent au ralenti. Et dernièrement, l’opinion sportive a apprécié la signature du partenariat entre la Fédération de Volley-ball du Congo ‘’Févoco’’ et l’Ymca-Ywca/RDC pour la modernisation du site Ymca.

Comme souligné dans l’édition d’hier, c’est le samedi 4 février 2017 dernier qu’avait eu lieu la présentation de la première maquette du stadium de l’YMCA, qui sera bientôt modernisé grâce au concours de la Fédération de Volley-ball du Congo.

Il s’est dégagé de cette maquette que le projet de réhabilitation de ce site prévoit l’augmentation de la capacité d’accueil, la construction des vestiaires selon les normes internationales, des sanitaires et la pose de la structure métallique qui servira de couverture sans oublier  la réfection de l’aire de jeu.

Quant au début et la durée des travaux, ils dépendront de la présentation de la seconde maquette qui prendra en compte les modifications qui ont été proposées, à savoir, la possibilité de construire en plus une salle de musculation et celle de presse.

*Et voilà que la JICA se lance dans l’arène 

Toujours dans ce chapitre d’infrastructure, le président de la Févoco M. Christian Matata et M. Massayuki AOKI,  consultant de la JICA, l’Agence Japonaise de Coopération internationale ont eu des pourparlers à propos de  l’érection d’une salle couverte.

Comme souligné dans l’édition d’hier, ce projet, dit-on, devrait être réalisé par la JICA sur un site déjà accordé par le gouvernement congolais. Au terme de la réalisation dudit projet, la salle qui sera construite pourra abriter les compétitions de basket-ball, de volley-ball, de handball et des sports de combat.

Les échanges entre le n°1 de la Févoco et le consultant de la JICA avaient porté sur les données techniques qui peuvent permettre la détermination de la capacité d’accueil de ladite  salle des sports.

(Antoine Bolia)

 

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse