Indice de développement humain: La Rdc fait du sur place (176ème sur 188)

par -
0 483
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Hier à Kinshasa a été lancé officiellement le rapport sur le développement humain 2016 en République démocratique du Congo. Et ce, sous le thème : « Le développement humain pour tous ». Ce rapport a été lancé mondialement le 21 mars à Stockholm par l’Administrateur sortant du Pnud, Mme Helen Clark, en présence du Premier ministre suédois, Stefan Lofven.

Pour le Dr Diallo, Représentant Résident du Pnud en Rd Congo, depuis 1990, le programme des Nations Unies pour le développement publie les Rapports sur le développement humain avec l’idée que « les hommes et les femmes sont la véritable richesse de toutes les nations ». Il a expliqué que le concept de développement humain selon el Pnud, place les populations au centre du développement, en les considérant à la fois comme acteurs et bénéficiaires des actions de développement. L’indice de développement humain qui accompagne chaque rapport se base  sur des indicateurs de revenu, d’éducation et de santé. Il s’agit de donner une image plus équilibrée des progrès à mesurer que celle que donnerait le seul Produit intérieur brut par habitant ou la stabilité macroéconomique.

Soulignons que ce rapport sur « Le développement humain pour tous » met un accent particulier sur ceux qui ont été laissés de côté par les progrès du développement au cours des 25 dernières années. « Veiller à ce que les progrès du développement soient largement partagés est indispensable pour renforcer les fondations des sociétés pacifiques, justes et inclusives ? Cette perspective est au cœur du nouvel agenda 2030 de développement international, les Objectifs de développement durable », a souligné le Dr Diallo.

A en croire le Dr Diallo, au cours du dernier quart de siècle, l’indice de développement humain mondial a nettement augmenté. Celui de la Rd Congo a même connu une augmentation plus forte que celle de la moyenne des pays d’Afrique Subsaharienne, particulièrement entre 2000 et 2015. Bien que gardant la même place que l’année passée (176ème sur 188), l’Indice de développement humain de la Rdc est passé de 0,433 à 0,435 entre 2014 et 2015. Au niveau mondial, le Rapport sur le Développement humain 2016 annonce des avancées considérables dans les domaines de l’éducation, de la santé et des niveaux matériels de vie. Toutefois, près d’un tiers de la population mondiale continue de vivre dans un contexte de développement humain faible. 1% des personnes les plus riches du monde détiennent 46% de la richesse mondiale… Trop de citoyens sont toujours désavantagés, marginalisés ou exclus du développement.

Dans son discours, le docteur Diallo a insisté sur le fait que l’adoption des ODD en septembre 2015 et l’Accord de Paris sur le climat traduisent cette prise de conscience grandissante de la place des peuples dans la marche du monde et la construction d’un avenir meilleur pour toutes et pour tous. Dans cette perspective, il est urgent que nous puissions œuvrer ensemble à atteindre les laissés pour compte par le biais des politiques universelles, prendre des mesures favorables aux groupes ayant des besoins particuliers, veiller à la résilience de la croissance et du développement humain, autonomiser les laissés pour compte, notamment les femmes, les jeunes, les populations autochtones, les minorités ethniques, les migrants, les réfugiés, etc.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse