Indicateur ‘’Permis de construire’’ à Kinshasa: L’ANAPI évalue le niveau d’application des réformes

par -
0 601
Vue d’un immeuble en construction à Kinshasa
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Hier mardi dans un restaurant de la ville province de Kinshasa, l’Agence Nationale pour la Promotion des Investissements (ANAPI), à travers sa Direction  du Climat des affaires,  a restitué les conclusions de l’enquête initiée  du 8 au 25 avril 2016 sur l’indicateur ‘’Permis de construire’’. C’était au profit de l’administration publique intervenant dans le secteur (le Gouvernement central à travers le ministère de l’Urbanisme et Habitat, le Gouvernement provincial, les divisions urbaines de l’Urbanisme).

A en croire M. Freddy Mputakese sous directeur en charge du Climat des affaires à l’ANAPI, cette enquête a été menée dans le but de faire un état de lieux sur l’application des réformes initiées sur cet indicateur.

Les résultats de cet enquête révèle quelques faits saillants : 8 procédures sont actuellement observé pour obtenir le permis de construire, un délai moyen de 67 jours pour un cout global moyen de 1880 dollars Us pour un immeuble à un étage et 900 dollars Us pour un hangar. Actuellement, sept documents sont exigés.

Au cours de la même enquête, on a appris que 67% des interviewés sont satisfait, pendant que 76% disent que c’est plus rapide à Kinshasa et 24 disent le contraire. Dans ce travail, les difficultés n’ont pas manqué. Il s’agit par exemple des tracasseries administratives qui continuent, la corruption des agents sur terrain, de délais encore trop longs.

A la suite de son exposé, M. Freddy Mputakese a donné quelques recommandations. Il s’agit notamment de vulgariser surtout la formule du nouveau mode de calcul de la taxe de bâtisse et en ciblant surtout la catégorie des ingénieurs et architectes qui sont réellement dans le secteur de la construction, de publier tous les textes en rapport avec le processus d’obtention du permis de construire, mettre sur pied une base des données fiable sur les permis de construire délivrés , améliorer les conditions de travail des agents de l’administration publique, organiser les intervenants dans le secteur, instaurer la sanction positive et négative, poursuivre la réforme sur le guichet unique de délivrance du permis de construire et rédiger un code de l’urbanisme répondant aux normes actuelles et internationales, etc.

Satisfait du contenu de l’atelier et de la méthodologie utilisée par l’orateur, les participants ont exprimé leur satisfaction et ont émis le souhait de voir des tels ateliers se poursuivre pour soutenir le processus d’amélioration du climat des affaires initiés par le gouvernement.

(Jean-Marie Nkambua)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse