INDABA 2017 : Des journalistes à l’oeuvre avant la Foire africaine sur le tourisme

par -
0 316
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Ils sont 43 journalistes venant de 14 pays africains. Ils se retrouvent en Afrique du Sud, plus précisement dans la province de Limpompo, du 10 mai au 14 mai 2017  pour visiter certains sites que possède cette partie du pays arc-en-ciel.

Ceci en préparatif de la Foire internationale africaine de Tourisme Indaba, qui se tiendra du 16 au 18 mai en cours dans la ville cotière de Durban. Durant les trois premiers jours, les professionnels des médias ont visités des villages, des montages, des forêts et le célébrissime quartier Soweto amenagés en site touristique.

Pour le premier jour, conduit par Mme Fatima Adam et basé dans la province de Limpompo dans le sud, des hommes et femmes de la presse se sont dirigés dans la ville de Polokwane, plus précisément dans le village de Modjadi. Selon l’histoire racontée par le guide en chef, M. Moshakge Molokwape, Modjadji, prononcé « Moo  Jad  she », est considérée comme l’incarnation vivante de la déesse de la pluie, portant le titre Khifidola-maru-a-Daja (en français : transformateur de nuages).

Ainsi, pour pérenniser la tradition, une trentaine des femmes de la tribu de Balobedu, sont à la cour royale, « Modjadji Royal Kraal », pour accueillir en chants et danses les visiteurs. Habillées en tissu orange et pagnes ornés  des coquilles avec des haches en bois entre les mains, ces femmes heureuses perpétuent une culture d’un peuple venu du Sud, principalement du Zimbabwe vers les années 1700. A plus au moins 30 à 45 minutes de marche à pied, les journalistes ont été invités à contempler le reste de la ville sur le mont qui abrite la Reserve  Naturelle de Modjadji.

Un homme, un quartier,  une histoire : Soweto de Mandela

Quittant The Protea Hotel-Ranch Resort, dans la savane herbeuse de cette résidence de luxe, une famille des girafes et des zèbres ont suscité la curiosité à la sortie de cet enclos. A 1h03 minutes de route montagneuse, c’est le tour d’apprécier le Magoebaskloof. La  Vallée de Magoeba, en français, selon les explications données sur place, est une région de montagne dans la province de Limpompo composée de chaine des montagnes.

Enveloppée à un moment par des brouillards, ces montagnes et vallées entourées par la verdure, sont traversées par une douce rivière, décorée par plusieurs chutes, qui rend la température de ce site encore plus frais. Cet endroit regorge nombreuses spécialités de détente, notamment : Canopy Tours, Pintball, Scrout Tours. Notez que CanopyTour est l’expérience de glissement sur une longue série de câbles  en acier qui emmènent  à un voyage écologique et géologique contemplant l’une des plus spectaculaires chutes d’eau de la province.

Pour la troisième journée,  cap sur Soweto au cœur de Johannesburg. Quittant,  Zebula Golf Estate,  deux heures seulement de route ont suffit aux journalistes d’aller à la rencontre du quartier où vivait Tata Madiba Mandela. Situé sur l’avenue Vilakazi n°8115, la maison de celui qui porte en lui l’image d’une Afrique du Sud libre, colorée, développée et ” indépendante”,  est encore vivante grâce à près de centaine des visiteurs chaque mois. Son lit,  sa chaise présidentielle,  ses titres,  ses photos, ses vidéos, son stylo,  …tout a été harmonisé pour faire vivre ce leader de l ‘ANC né en 1918 et mort en 2013.

Entre rire, régal et découvertes, des sérieuses questions traversent la tête des  observateurs avertis sur la mise en valeurs des sites inouïs que possèdent la République démocratique du Congo du Nord au Sud, de Est à l’Ouest.  La RDC a beau avoir des paradis sur terre, tant que la sécurité ne sera pas au quotidien, le tourisme congolais n’existera pas.

Onassis Mutombo

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse