ICCN : une feuille de route pour la conservation de la Réserve de Tumba-Lediima

par -
0 555
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Cette feuille de route était arrêtée lundi dernier à Kinshasa. C’était à l’issue d’une consultation des parties prenantes à la gestion de la Réserve naturelle de Tumba-Lediima (RTL). Lesquelles se sont donc convenues, entre autres, pour la mise en place d’un comité de suivi au niveau national ; la restitution auprès des communautés locales et la poursuite du processus de consultation au niveau local ; l’harmonisation futures des approches de gestion participative des intervenants ; la capitalisation de tous les travaux déjà réalisés pour l’élaboration du plan d’aménagement et de gestion de la RTL, etc.

En vue de trouver des solutions durables à la problématique de la gestion de la Réserve naturelle de Tumba-Lediima (RTL) dans les provinces de Maï-Ndombe et de l’Equateur, l’Institut congolais pour la conservation de la nature (ICCN) a réuni des parties prenantes, lundi 14 novembre courant à Kinshasa, dans le cadre d’un atelier de concertation.

L’objectif principal était de définir les stratégies efficaces pour créer les conditions favorables à la mise en place d’un système de gestion propice à la préservation de la biodiversité de cette aire protégée RTL. Ce, en levant les malentendus entre acteurs et en mobilisant toutes les parties prenantes pour la prise en compte du rôle et de la responsabilité des communautés riveraines.

Cette réunion a connu la participation entre autres, des représentants de l’ICCN, du Ministère de l’Environnement, Conservation de la nature et Développement durable et de la COMIFAC (Commission des forêts d’Afrique centrale) ; des délégués de l’Ong internationale WWF, de l’Ong des peuples autochtones, du Réseau ressources naturelles (RRN) et d’autres organisations de la Société civile environnementale de la Rdc ; de la Fédération des industriels de bois (FIB) et des représentants des concessions forestières Sodefor et Soforma ; et même des députés nationaux de Lukolela, Inongo et Bikoro.

Les participants ont donc réfléchi autour de la superposition des concessions sur la Réserve naturelle de Tumba-Lediima (RTL). Mais aussi des activités menées par les différents partenaires (WWF, RRN/GASHE et ICCN), et surtout, autour des difficultés rencontrées et des pistes de solutions.

A l’issue de cette réunion, les parties prenantes se sont convenues, notamment, pour la mise en place d’un comité de suivi au niveau national pour continuer les réflexions sur les actions futures à mener dans l’espace Tumba-Lediima (RRN, ICCN, WWF, le Ministère et députés nationaux de la région concernée). Aussi, pour une restitution des résultats de ces travaux au niveau des communautés locales et à la poursuite de ce processus de consultation au niveau local avec la participation des parties prenantes.

Mais également, pour l’harmonisation futures des approches de gestion participative des intervenants, et à capitaliser tous les travaux (études, cartes de terroir, etc.) déjà réalisés par les parties prenantes pour l’élaboration du plan d’aménagement et de gestion de la Réserve naturelle de Tumba-Lediima (RTL).

Les différents problèmes auxquels sont confrontés la RTL

Représentant le directeur général de l’ICCN, M. Jean-Jacques Mapilanga wa Tsaramu, le directeur chef de département technique et scientifique de l’ICCN, a souligné dans son mot d’ouverture que la tenue de cet atelier coïncide avec les travaux de la COP 22 (22ème Conférence des parties des Nations Unies sur le changement climatique qui se tient du 07 au 18 novembre courant à Marrakech au Maroc) où la Communauté internationale se mobilise pour trouver des solutions par rapport à la problématique du changement climatique.

Dans le cadre des contributions exigées au Etats parties, a-t-il rappelé, chaque pays est tenu de présenter une contribution au niveau national qui vise à la fois d’atténuer les émissions de gaz à effet de serre en prévoyant de faire évoluer l’économie et à adapter les conditions de vie de ses populations aux changements climatiques effectifs ou anticipatifs.

M.Mapilanga a indiqué que pour la Rdc, la prise en compte de la composante « Aires protégées », ses forêts d’exploitation et tous ses divers projets de foresterie communautaire constituent une part significative de la contribution de la Rdc à la réduction/atténuation des émissions du gaz à effets de serre, « car la protection de nos aires protégées et nos forêts en général contre divers facteurs de dégradation est une stratégie par excellence au changement climatique».

Il a rappelé aux participants la problématique de gestion du réseau des aires protégées de la Rdc jusqu’aux menaces et pressions directes ou indirectes dont celles-ci font l’objet. Il a par ailleurs souligné les différents problèmes dont est confronté la Réserve naturelle de Tumba-Lediima (RTL), outre les pressions récurrentes à l’exploitation et aux divers facteurs anthropiques.

Lesquels problèmes, signale-t-il, ont contribué à ralentir les fonctions principales de gestion en mettant ainsi la biodiversité au risque de dégradation. Entre autres, la superposition de la Réserve naturelle de Tumba-Lediima (RTL) avec les concessions forestières ; la non clarté du texte de création ; le manque de structure de gouvernance ; la faible implication des communautés riveraines à la gestion ; l’absence d’une stratégie d’harmonisation des interventions des divers acteurs au sein du paysage Lac Télé – Lac Tumba ; l’insuffisance de mobilisation financière pour asseoir une gestion adéquate ; etc.

La Réserve naturelle de Tumba-Lediima (RTL) a été créée en décembre 2006, pour conserver les valeurs biologiques exceptionnelles, telles que les espèces emblématiques (bonobos, éléphants, etc.) et leurs habitats respectifs et d’autres valeurs spécifiques comme les zones humides et leurs formes et habitats caractéristiques. La réserve s’étend sur 767.800 hectares repartis sur trois territoires : Inongo (nouvelle province de Maï-Ndombe), Bikoro et Lukolela (province de l’Equateur).

(Lepetit Baende)

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse