Hommage Abeti Masikini: Show Populaire au Stade Lumumba de Kisangani

par -
0 810
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

20 ans après sa disparition la chanteuse congolaise Abeti Masikini sera honorée à travers un Show populaire prévu le mardi 30 juin 2015 au Stade Lumumba de Kisangani auquel prendront part  Tshala Muana (Doyenne des chanteuses africaines ), Mbilia bel et Jean Goubald . Une initiative de la Fondation qui porte son nom pilotée par la fille de la chanteuse Yollande Nyota Masikini en collaboration avec la Fondation « les anges » du Dr. Modia . Sous le haut patronage de Jean Bamanisa Saïdi gouverneur de la province Orientale.

Par rapport à l’organisation de cet événement en mémoire de la « Tigresse aux griffes d’or » une coordination des activités   venait d’être mise sur pied   dans un bureau installé au sein du Flat Hôtel « LOS ANGELES » non loin de l’entrée Ma Campagne. C’est seconde fois que sa fille Yollande débarque à Kinshasa pour cette commémoration de la mort de sa mère Elisabeth Finant alias Abeti Masikini décédée le 28 septembre 1994 – 28 septembre 2014 . L’année dernière le rendez vous était manqué pour des raisons d’ordre technique. Avant le Show populaire , un concours jeunes talents des jeunes filles boyomaises   âgées de 18 à 22 ans. Pionnière de la musique congolaise au niveau international en hissant le drapeau congolais dans les mythiques du monde à l’exemple de l’Olympia de Paris Abeti Masikini a su . Vu la grandeur artistique incontournable de la Diva, , le Gouverneur de la Province Orientale Jean Bamanisa Saïdi s’y est impliqué personnellement en vue d’honorer cette digne fille du terroir .Les organisateurs soulignent que l’évènement va s’étendre à Kinshasa Lubumbashi, Kisangani, en Afrique de l’Ouest, à Paris jusqu’en Allemagne. En dehors de Tshala Muana , Mbilia Bel et Jean Goubal qui vont se produire , plusieurs invités de marque sont attendus . Il y aura également des expositions de ses œuvres (photos, albums, CD ou DVD…), des colloques ainsi que des concerts et tant d’autres activités avec toutes les personnes qui s’intéressent
, afin que l’évènement soit à la dimension de cette icône de la musique. Surtout que l’Etat congolais ne manque pas de moyens nécessaires pour que la mémoire d’ABETI MASIKINI soit honorée au même titre que les artistes masculins tels que TABU LEY et FRANCO. Pourquoi ne pas faire des grandes cérémoniales en hommage de cette chanteuse qui a sacrifié toute sa jeunesse pour l’émergence de la culture du pays sur l’échiquier mondial ?, s(interroge – t-on
* Abeti Masikini : discographie et ses poulains…

Surnommée ‘‘Tigresse aux griffes d’or’’, ABETI MASIKINI fut une chanteuse aux talents innombrables. Elle avait un style musical, très éclectique. Avec sa voix tremblante, la chanteuse produisait une musique teintée de diverses tendances : rumba congolaise, blues, soul, folk, soukouss… Très courageuse, ABETI était aussi l’une des artistes africaines à avoir révolutionné la musique sur le continent en fusionnant différents rythmes du monde au folklore du terroir.  Sa riche discographie et ses nobles prestations scéniques à travers le monde ont fait d’elle une figure marquante de la musique africaine contemporaine. Son plus grand jour de sa carrière date du 24 septembre 1988 lorsqu’elle signe son passage en la salle de l’Olympia de Paris, en qualité de la première femme africaine.

Sur plan discographique, « I love You », « Baruwa Kwa Mupenzi », « Chéri Badé », « Père Bouché », « Soukous Parfumé », « Bebe Matoko », « Mupenzi », « Malu « Mwana Muke Wa Miss»… sont des tubes  références qui ont porté sur orbite cette grande dame qui a fait la rumba son style de prédilection.

20 ans après sa disparition, celle que l’on appelait affectueusement Tantine ABETI,  est considérée comme l’une des grandes écoles musicales, car bon nombre d’artistes talentueux sont passés par son groupe – Les Redoutables comme Mbilia Bel, Lokua Kanza, Abby Surya, Malage De Lugendo, Tshala Muana, Yondo Sister, ou encore Lambio Lambio…

Etoile internationale !

Elle figure également parmi les rares chanteuses congolaises à avoir eu une carrière internationale plein de succès.

Belle de taille, ABETI a également influencé plusieurs femmes africaines par son style de maquillage, ses coiffures à la mode et son habillement. En Afrique de l’Ouest, la jupe droite à fente porte le nom de « jupe Abeti » et un tissu wax a été nommé d’après le tube Scandale De Jalousie.

Elle représente aussi l’émancipation de la femme congolaise et africaine dans l’univers de la chanson. Elle a été la première femme de son pays à s’imposer professionnellement dans le monde musical congolais, dominé exclusivement par des hommes. Lorsqu’ Abeti a débuté sa carrière, la seule chanteuse à avoir connu le succès localement fut Lucie Eyenga  (1934-1987).

Pour immortaliser davantage son parcours glorieux, une réalisatrice congolaise prépare de lancer un documentaire intitulé « Abeti Masikini, Le Combat d’une Femme».

De son vrai nom Élisabeth Finant, Abeti Masikini naît le 9 novembre 1954. Sa carrière professionnelle a commencé en 1971 après avoir raflé une médaille de bronze lors de la chanson organisé par l’artiste Gérard Madiata. C’est à l’âge de 40 ans qu’elle avait rendu l’âme en Villejuif en France, à la suite d’un cancer.
(FRANCK AMBANGITO)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse