Hier à l’Assemblée nationale: Les adieux de M. Kobler à A. Minaku

par -
0 1229
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

*Martin Kobler qui a eu un entretien hier avec le président de l’Assemblée nationale, l’honorable Aubin Minaku, avoue que sa mission en RD Congo se termine avec satisfaction. Pour cause, la victoire des FARDC, secondées par la Monusco, sur les rebelles du M23 qui s’est inscrite parmi les toutes premières luttes à son arrivée à Kinshasa, fin août 2013

* Le représentant de Ban-ki-Moon a indiqué que la chute du M23 a provoqué une dynamique de stabilité appréciable dans les provinces du Nord-Kivu et du Sud-Kivu où il vient d’effectuer des déplacements sans entendre les crépitements des armes et des obus comme ce fut le cas jadis. « Ce qui favorise également le développement et la croissance économique dans cette partie de la RDC », a-t-il ajouté

« Je pars de la République démocratique du Congo avec tristesse parce que je suis tombé en amour avec sa population, ses richesses et sa nature, avec les jeunes surtout », a déclaré le représentant du Secrétaire général des Nations Unies, Martin Kobler, à l’issue de son entretien avec le président de la Chambre basse du Parlement, Aubin Minaku, ce mardi 22 septembre 2015, au Palais du peuple de Kinshasa.

Cependant, Martin Kobler a noté que sa mission en RDC se termine avec satisfaction. Pour cause, la victoire des FARDC, secondées par la Monusco, sur les rebelles du M23 qui s’est inscrite parmi les toutes premières luttes à son arrivée à Kinshasa, fin août 2013, indique le site internet de l’Assemblée nationale.

Poursuivant son propos, il explique que la chute du M23 a provoqué une dynamique de stabilité appréciable dans les provinces du Nord-Kivu et du Sud-Kivu où il vient d’effectuer des déplacements sans entendre les crépitements des armes et des obus comme ce fut le cas jadis. « Ce qui favorise également le développement et la croissance économique dans cette partie de la RDC », a-t-il ajouté.

« Cette expérience en RDC est la période la plus satisfaisante de toute ma vie professionnelle. Parce que malgré quelques couacs avec le Gouvernement, soit avec la Monusco, soit avec moi-même, j’ai été toujours motivé aussi bien par le peuple, quelques politiciens que par l’honorable président de l’Assemblée nationale qui est devenu un ami privilégié », s’est exprimé le numéro un de la Monusco.

Avant de préciser que le président de l’Assemblée nationale lui a toujours prodigué des conseils en temps de crispation, de blocage et de dépression dont il a été, souvent, victime comme un homme contesté et pas aimé de tout le monde.

Concernant ses relations avec la presse rd-congolaise, le représentant de Ban-ki-Moon a indiqué que la presse est un pouvoir dans l’Etat et elle a de la responsabilité. C’est pour cette raison qu’il a toujours cherché des contacts avec elle et invité les jeunes journalistes à plus de professionnalité. Ce, parce que, a-t-il estimé, « vous journalistes congolais avez une fonction importante relative aux échéances électorales de 2015 et 2016 mais surtout pendant la période de campagne électorale ». Kobler quitte la RD Congo sans savoir au préalable où il sera affecté mais il a affirmé avoir laissé son cœur au Congo. Raison pour laquelle il promet d’y revenir même à titre privé. « J’en suis ému », a-t-il confié.

Des victoires et des défaites

Il est vrai que la victoire des FARDC aidées par la Brigade spéciale d’intervention demeure l’action phare du mandat de Martin Kobler en Rd Congo. Mais il doit aussi accepter qu’il n’a pas facilité la matérialisation de la dernière résolution du Conseil de sécurité des Nations Uniessur la Rd Congo, qui lui demandait de mettre tous les moyens en œuvre afin de traquer toutes les forces négatives à l’Est du pays.

A ce jour, un incident a été créé de toutes pièces par la Monusco, en indexant certains officiers des FARDC, et qui a poussé le Gouvernement de la République à décliner l’appui de l’ONU dans la traque contre les FDLR. Depuis, nombreux sont les Congolais qui ne savent plus à quoi sert cette brigade. Peut-être que le remplaçant de Martin Kobler se donnera comme priorité d’améliorer les relations entre la Rd Congo et l’ONU, pour une victoire finale contre les forces négatives qui écument encore l’Est de la République.

(L’Avenir)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse