Hier à la Maison des élections: La CENI et 100 membres de la Société civile évalue le travail accompli

par -
0 708
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Hier mardi 24 avril 2015 à la Maison des Elections, près de 100 membres des organisations de la Société civile ayant l’éducation civique et l’observation électorale comme objectif, se sont réunis devant les membres de l’Assemblée plénière de la CENI conduite par son Vice-président, M. André Mpungwe, pour évaluer le travail déjà accompli par la commission chargée de la mise en place de la Commission Education Civique et Observation Electorale (EDUCIEL). La mise en place de cette commission est placée  sous la facilitation de l’AETA (Agir pour les Elections Transparentes et Apaisées),  plate-forme de la Société civile congolaise créée le 18 décembre 2010 et dotée d’une personnalité juridique, arrêté Ministériel N°125/CAB/MIN/J§DH/2011 du 11 avril 2011.

La Commission Education Civique et Observation Electorale (EDUCIEL) se veut être une interface permanente entre la société civile et la CENI et d’autres parties prenantes au processus électoral.

C’est fort de cette expertise de l’AETA que les organisations de la Société civile réunies le 15 mai 2014 au Lycée Dr. Shaumba avec M. l’Abbé Apollinaire Malumalu, avait choisi la plate forme AETA pour faciliter la thématique : Education civique et électorale afin de préparer les termes de référence et textes nécessaires pour opérationnaliser cette vision, celui d’avoir un cadre d’échanges entre les deux parties.

Quid de la grande commission d’éducation civique et observation électorale

Au cours d’une séance dédiée à l’audition du Rapport préliminaire de la commission sous la facilitation de la plate forme AETA, les principaux coordonnateurs des réseaux et ONG de la Société civile ont eu des échanges nourris, hier mardi 21 avril 2015 à la Maison des élections sous l’œil des membres du Bureau et de l’Assemblée Plénière de la CENI.

A cette occasion, M. Gérard Bisambu, Secrétaire Exécutif de l’AETA a brossé en quelques lignes l’état d’avancement des travaux de la Commission Education Civique et observation électorale en indiquant que l’objectif poursuivi et de mettre en place un cadre de concertation comme interface de la société civile vis-à-vis de la CENI.

Cette étape a été précédée par le mot de bienvenue de M. Gustave Omba, Membre de l’Assemblée plénière de la CENI chargé du cadre de concertation avec la Société civile qui a salué les efforts consentis par les acteurs de la Société civile en affirmant que le processus électoral ne connaitra de réussite qu’avec l’apport de la Société Civile

Prenant la parole pour la circonstance, le Vice-président de la CENI a interpellé les partenaires de la Société civile sur le retard consommé dans la mise en œuvre de cette commission. Il a invité les uns et les autres au travail, car la CENI compte sur la sensibilisation et l’éducation civique électorale.

A l’issue de cette journée d’échanges, les acteurs de la Société civile ont convenu de travailler en synergie pour produire un travail inclusif, professionnel et adapté au contexte électoral du moment.

Pour rappel, à la séance de travail du 15 mai 2014 au Lycée Dr Shaumba entre le Président de la CENI, Mr l’Abbé Apollinaire Malumalu et les responsables de la Société civile, les groupes thématiques et leurs facilitateurs suivants ont été mise en place. Il s’agit de Droit de l’homme et Elections : RENADHOC ; Education civique et observation électorale : AETA

-Syndicat et élections : SYNAFET ; Organisation culturelle et élections : Conseil National de la Culture ; Organisation de développement et élections : CNONG ; Ordre professionnel et élections : Ordre National des Avocats ; Groupes spécifiques et élections : FECOPEA ; Jeunes et élections : Conseil National des jeunes ; Diaspora et élections : DCFC (Diaspora Congolaise Fédérée pour la Cohésion National).

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse