Hier à Kinshasa: L’Eclipse solaire, un jour particulier

par -
0 869
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Jeudi 1er septembre 2016, très tôt le matin, le ciel de Kinshasa présente un autre décor. Quoi ? C’est l’éclipse annulaire ou solaire. Un jour particulier parce que sans lunettes d’observation et autres sténopés, les populations de la ville province de Kinshasa, de Mbandaka à l’Equateur et à Lubumbashi dans le Haut-Katanga ont vu l’éclipse solaire. C’était une surprise pour les habitants de Kinshasa, à l’exception des internautes à la recherche des informations. Eux auront su que la Météo avait fait allusion à cette éclipse qui devrait commencer au milieu de l’Atlantique, en traversant toute l’Afrique équatoriale pour atteindre le Gabon. Et ce, à seulement 110 kilomètres plus loin au Sud de la zone touchée par l’éclipse de 2013, passant ensuite par la République du Congo Brazzaville, ainsi que la RD Congo. Sans oublier aussi le sud de la Tanzanie et au Mozambique dans sa partie nord.

Notez que cette éclipse du jeudi 1er septembre a été également annoncée pour son passage au nord du Madagascar, puis à la majeure partie sud et centre de l’île de la Réunion. Cette dernière partie devrait être touchée par la zone nord de la bande annulaire à 10 heures 10 (Temps universel) et à Saint-Pierre de la Réunion, pour finir dans l’océan Indien.

C’est quoi l’éclipse solaire ?

L’éclipse solaire, c’est ce passage du « Soleil » derrière « la Lune » qui le cache à la vue des observateurs terrestres. C’est en fait l’occultation du soleil par la lune. Il sied de signaler que l’éclipse est dite totale quand la Lune masque complètement le soleil. Elle est aussi dite annulaire quand le disque lunaire se projette sur le soleil, en laissant apparaître un anneau de lumière concentrique.

L’éclipse est partielle comme celle vécue ce jeudi 1er septembre 2016. La Lune masque en partie le soleil, sans que l’on se trouve dans les conditions d’éclipse totale ou annulaire.

Disons que l’éclipse annulaire se produit lorsque le diamètre apparent de la Lune est inférieur au diamètre apparent du soleil. Elle ne manque pas complètement le soleil et dans ce cas, la partie visible du soleil prend la forme d’un anneau. Il est aussi important de savoir qu’entre l’éclipse partielle et l’éclipse totale, c’est-à-dire l’occultation intégrale du disque solaire par la lune, se déroulent également des éclipses annulaires ou centrales. Les trois astres sont alignés, mais la taille apparente de la Lune est inférieure à celle du soleil et ne suffit pas seulement à le masquer intégralement. En ce moment, on observe alors un anneau très brillant. Ce phénomène très esthétique sera visible, disent les spécialistes en France, dans la seconde moitié du siècle.

A quand les prochaines éclipses solaires ?

D’après les spécialistes, des révélations démontrent que les prochaines éclipses annulaires en France interviendront les 05 novembre 2059 et le 27 février 2082. Les éclipses partielles sont annoncées déjà pour le 10 juin 2021, soit le 25 octobre 2022, soit le 29 mars 2025, et le 12 août 2026.

Quant aux prochaines éclipses solaires totales, elles interviennent en Amérique latine, le 14 décembre 2020 et le 4 décembre 2021 en Antarctique.

(Pamphile Kayombo )

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse