Hier à Kinshasa: La Dynamique des jeunes de la Majorité Présidentielle voit le jour

par -
0 634
Au centre, Dady Ngoy Tshiswaka, président de la Ligue de jeunes de l’UDCO
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Les présidents des Ligues de jeunes des partis politiques de la Majorité Présidentielle et Alliés, à l’invitation du président de la Ligue des jeunes de l’Union pour le développement du Congo (UDCO), présidée par M. Dady Ngoy Tshiswaka,  étaient tous réunis hier dans un hôtel de la place, afin de réfléchir sur comment s’approprier les discours  du Président de la République, prononcé le 15 novembre dernier devant les deux chambres du Parlement réunies en congrès et l’interpellation du président de l’UDCO, Jean-Claude Masangu, du 29 octobre 2016.

Concrètement, la réflexion de ces Ligues de jeunes de l’UDCO, de l’UPPA, du FIDEC, du M. 17, de l’AJDV, du PALU, du PANADER, du PANU, du PNR, de l’AGIR, du CDR, de l’ANI, du PPRD et de l’UDA devait aboutir à des recommandations en guise d’indication sur comment les jeunes voient la matérialisation des messages  des leaders politiques à leur endroit, ainsi que les dites recommandations devant être déposées à l’Autorité morale de la Majorité Présidentielle, Joseph Kabila Kabange, ainsi qu’à tous les présidents nationaux des différents partis politiques. Ceci, pour sceller un début de partenariat entre les leaders politiques et la Dynamique des jeunes de la Majorité Présidentielle.

Bien avant, Dady Ngoy de l’UDCO, dans son thème intitulé : « Appropriation des messages et bonnes intentions des leaders à l’endroit des jeunes », il  a expliqué qu’à ce jour, la Rd Congo compte environ 85 millions d’habitants dont la jeunesse représente 68%, avec une moyenne d’âge de 15,5 ans et la plupart de ce dernier vive en milieu rural, d’où la responsabilité de chacun d’être interpellé face à cette réalité qui pousse à se poser une réelle question  à savoir : devons-nous ici et maintenant affirmer que la jeunesse est l’venir de demain ou alors, devons-nous affirmer cela en disant que la jeunesse est l’avenir d’aujourd’hui ?

Et de renchérir que depuis les années 1990 sous le régime Mobutu, la jeunesse a servi en permanence des marchepieds pour des fins égoïstes vidant par ce effet  d’entrainement tout espoir dans la jeunesse qui malheureusement va contribuer à la destruction du tissu économique par les pillages de 1991 et de 1993, alors qu’elle pouvait être mise à contribution pour l’avancement de notre cher et beau pays. Aujourd’hui près de 25 ans après, l’on assiste à une volonté de la part des leaders politiques de faire de cette jeunesse fer de lance du développement de la Rdc. C’est vrai et c’est possible, car si hier la Rdc était le 1er pays producteur d’huile de palme, il est possible qu’avec la jeunesse d’aujourd’hui les mêmes réalisations, voire plus soient réalisées au pays. Et ce d’autant plus que les jeunes sont pleins d’espoir et espèrent à ce que les leaders politiques mettent leur parcours politico-professionnel à la disposition des jeunes, non seulement pour l’orientation et l’encadrement, mais surtout que ces derniers s’en servent des modèles pour le bien communautaire.

S’engager

Par la suite, la parole a été donnée à M. Sylvain Ngoma, président de la Ligue des jeunes du PALU, pour son intervention sur « comment les jeunes doivent-t-être acteurs dans la société ? ». Il a rappelé l’histoire politique du pays, avant de dire qu’en ce qui concerne la mission, les jeunes d’avant l’indépendance ont pensé à l’identité congolaise. Quant au rôle que la jeunesse doit jouer, il a estimé qu’il n’y avait pas de génération spontanée et les partis politiques sont des instruments de formation pour les jeunes. Dès lors, il faut s’y engager pour connaitre le sens de la lutte.

Un débat s’en est suivi et au cours duquel les jeunes ont manifesté leur volonté de participer à la gestion de la chose commune. Unanimement, ils ont accepté de se structurer à travers la « Dynamique des jeunes de la Majorité Présidentielle ». Une structure fédératrice et qui va canaliser les désidératas de jeunes et être leur interprète auprès des instances suprêmes.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse