Hier à Kinshasa: Fin des travaux d’harmonisation des protocoles thérapeutiques pour douaniers

par -
0 678
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Après dix jours d’intenses travaux, les rideaux sont tombés ce jeudi 29 octobre 2015 sur les des travaux d’harmonisation des protocoles thérapeutiques au sein de la DGDA, Direction générale des douanes et accises. Ceux-ci se sont tenus à Kinshasa, dans la salle polyvalente du Centre de santé de la douane congolaise, à l’intention de ses Professionnels de santé venus de toutes les provinces.

Trois allocutions ont été prononcées ce jour, à l’occasion de la fin des travaux d’harmonisation des protocoles thérapeutiques au sein de la DGDA : celle des participants, celle de la Directrice du Centre hôte de la DGDA ainsi que pour boucler la boucle le mot du Directeur général adjoint en charge de l’Administration et finances Gabriel Mwepu Numbi.

Les participants aux anges

La représentante des participants avait, dans leur mot de circonstance, affirmé que cette rencontre valait bien la peine. Les échanges ont permis aux uns et aux autres de s’imprégner du schéma thérapeutique de prise en charge de différentes pathologies rencontrées, dont essentiellement le paludisme, le diabète, l’hypertension artérielle, la fièvre typhoïde,…

Elle a, par la suite noter d’autres points traités à l’ordre du jour : gestion et erreurs médicamenteuses ; modalités de prise ne charge et transfert des malades, règles d’accueil d’éthique et de déontologie,… tout a été bien accueilli, sans oublier le thème proposé par la communauté à savoir « le projet de mise en place d’une politique de prise en charge des patients de la DGDA ; ce qui a occasionné le prolongement des assises dont la durée initiale était de 5 jours. C’est donc dans ce cadre précis, avec raison, que les participants ont loué cette idée innovatrice de l’un d’entre eux qui, a-t-elle dit, avait proposé le thème d’harmonisation des protocoles thérapeutiques ».

Comme les participants, Mme le Sous-Directeur chargé des Centres Médicaux de la DGDA, les participants ont ainsi souhaité que soient perpétuées ce genre d’assises. En effet, elles permettent des échanges scientifiques entre les professionnels de santé de différents domaines de la Direction générale des douanes et accises. Tout cela, pour la promotion continue de la santé de toute la communauté douanière.

Quelques recommandations ont été formulées enfin pour améliorer la qualité des soins au sein de la DGDA : assurer la formation continue du personnel aussi bien médical que paramédical, approvisionner en produit pharmaceutiques les Centres de santé de la DGDA,…

Une grande première

De son côté, la Directrice du Centre de santé de la DGDA Kinshasa a reconnu que « les assises de Kinshasa se terminent aujourd’hui sur une note de satisfaction et d’espoir ». Selon elle, « une expérience comme celle-ci  est une grande première ». Elle a, cet effet, souhaité que ce genre de rencontres combien enrichissantes se tiennent régulièrement, au moins une fois l’an. Ce, « afin de permettre au personnel de santé de se retrouver et discuter sur différents aspects techniques de leur métier pour l’intérêt du douanier congolais et de ses ayant-droits ».

Mission accomplie

Prenant la parole pour clôturer les travaux d’harmonisation des protocoles thérapeutiques au sein de la DGDA, le Directeur général adjoint de la douane a, devant le Directeur des Ressources Humaines, le Sous-Directeur chargé des Centres Médicaux, le Président de la Délégation Syndicale Nationale de la DGDA et les Professionnels de santé de la DGDA, exprimé son satisfecit.

« Je suis heureux d’apprendre que ces travaux se sont déroulés dans une très bonne ambiance et vous les avez accomplis avec abnégation et dévouement », a-t-il déclaré d’entrée de jeu.

En conséquence, il a remercié les uns et les autres pour leur implication et pour leur accompagnement tout au long des travaux. Mais de manière spéciale les professionnels de santé.

« Je voudrais aussi remercier et féliciter les professionnels de santé que vous êtes pour l’esprit d’équipe qui vous a caractérisé et pour la fraternité et la solidarité dont vous avez fait montre pendant les dix jours ».

Gabriel Numbi a aussi souhaité « que les rencontres de ce genre soient régulières, où toutes les disciplines peuvent se rencontrer pour réfléchir sur les voies et moyens ainsi que les stratégies à mettre en place pour une prise en charge adéquate des malades douaniers et de leurs ayants droit ».

Le mérite de ces assises

Ces assises ont le mérite d’avoir produit quelques résultats concrets à savoir l’élaboration d’un guide thérapeutique harmonisé modèle DGDA qui s’inscrit dans la politique nationale en la matière; La mise en place d’un comité thérapeutique national restreint qui veillera désormais au respect des recommandations et orientations formulées et qui en assurera le suivi et évaluation; La réflexion menée sur le projet de mise en place d’une politique de prise en charge des malades au sein de la DGDA.

Voilà des raisons qui méritent des encouragements et du soutien de la Haute Direction à toutes les initiatives qui proviennent de tous les Centres Médicaux de la DGDA. Le numéro 2 de la douane congolaise a déclaré que la haute hiérarchie reste ouverte et attentive à toutes vos doléances et pourrais les examiner pour que des réponses appropriées y soient réservées au moment opportun et réitère ses encouragements, son soutien et sa disponibilité à tous les Centres Médicaux de la DGDA. Ce, avant de souhaiter un bon retour à tous les délégués venus des provinces.

 

(Emmanuel Badibanga)

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse