Hier à Bruxelles: Rencontre E. Tshisekedi – E. Kodjo

par -
0 1462
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le chemin balisé pour le dialogue politique national et inclusif

* C’est hier que M. Edem Kodjo, émissaire de l’Union africaine a rencontré à Bruxelles (Belgique), le leader de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), Étienne Tshisekedi. Même si rien n’a filtré de cette rencontre très capitale, nous osons croire que le chemin est enfin balisé pour la tenue du dialogue politique national inclusif, seul moyen pour aboutir à un consensus national

*Cette rencontre entre les deux personnalités était une condition donnée par l’opposition pro-dialogue, pour lever l’option de son adhésion à ce grand rendez-vous. Désormais, le Comité préparatoire peut voir le jour, avec comme tâches notamment d’apprêter les documents de travail et d’élaborer les projets de l’ordre du jour et du règlement intérieur à soumettre à l’approbation de la plénière du dialogue

Annoncée par la presse comme étant un rendez-vous de la dernière chance pour la tenue du dialogue politique national et inclusif tel que convoqué par le Chef de l’Etat Joseph Kabila, la rencontre entre Edem Kodjo et Etienne Tshisekedi wa Mulumba, respectivement émissaire de l’Union africaine (UA) et leader charismatique de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), a effectivement eu lieu hier à Bruxelles (Belgique).

A en croire une source proche du dossier, à l’issue de l’entrevue, Edem Kodjo qui a voyagé à Bruxelles dans l’optique de convaincre le vieil opposant quant à sa participation au dialogue, n’a pas voulu faire de déclaration à la presse. Mais pour un homme comme lui avec une si longue expérience des affaires africaines, nous osons croire qu’il n’a pas manqué de prêcher le sphinx sur le dialogue qui est considéré comme une voie royale pour régler les conflits.

Il sied de souligner que lors de son passage à Kinshasa, Edemn Kodjo avait échangé avec une bonne frange de l’opposition pro-dialogue, dont le député Clément Kanku du MR, le G14 avec Dr Richard Ezulua, la Dynamique Tshisekedi Président (DTP) avec Pathy Katanga, le MPP de Diomi Ndongala, le SET avec Martin Tshimbula, le MSC avec Jules Mukumbi et le Front populaire de Lisanga Bonganga.

« Nous avons été reçus par Edem Kodjo parce que nous croyons au dialogue tel que conçu par Etienne Tshisekedi. Le dialogue qui respecte l’esprit de l’Accord-cadre d’Addis-Abeba et qui a comme soubassement les deux résolutions à savoir, les 2098 et 2211 », avait expliqué Lisanga Bonganga, qui a précisé : nous avons trouvé en lui un homme ouvert et lui avons fait certaines propositions. Et nous attendons avant de lever l’option de notre adhésion à son entreprise, qu’il puisse rencontrer le président Tshisekedi en personne.

Et de poursuivre : nous lui avons dit que le dialogue trainait parce qu’on n’a pas encore le même entendement sur ledit dialogue. « Notre dialogue tire sa substance à partir de l’Accord-cadre et nous voulons que le facilitateur tienne compte de cela », ajoute-t-il, car pour lui, le blocage est voulu par « nos amis de la majorité qui constituent le problème », a-t-il lancé.

Disons qu’à partir d’aujourd’hui, le Comité préparatoire peut voir le jour, avec comme tâches notamment d’apprêter les documents de travail et d’élaborer les projets de l’ordre du jour et du règlement intérieur à soumettre à l’approbation de la plénière du dialogue

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse