Héritier Luvumbu: Un retour qui donne du souffle à l’AS V. Club

par -
0 504
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Après pratiquement un an et demi d’absence sur les terrains, une indisponibilité qui a beaucoup inquiété tout le staff de V. club, Héritier Luvumbu Nzinga est rentré au pays il y a déjà deux semaines. Après avoir fait un faux mouvement en pleine compétition du CHAN/Rwanda 2016, l’athlète a eu une rupture des ligaments croisés qui lui a couté énormément cher. Mais l’évolution de la médecine sportive exige que le traitement des chocs situés au niveau des membres inférieurs, s’accompagne simultanément d’entrainement spécifique. Ce, dans le but de permettre à la psychomotricité du joueur de ne pas perdre, en mémoire, les exercices qu’il a habitude d’effectuer. Cette attitude facilite énormément la tâche d’abord au footballeur lui-même, puis au médecin physique et de réadaptation et au final à l’entraineur. Héritier Luvumbu est en effet passé par toutes ces deux étapes de travail durant sa convalescence. Sa montée sur la pelouse a été rapidement favorisée par le médecin en chef de l’AS V. Club, le docteur Matthieu Matusimwa. Ce dernier affirme que : « le joueur Luvumbu est discipliné avant tout. Bien que son cas a impliqué la médecine clinique, il est resté attaché au centre national de médecine du sport. Il a accepté sa blessure naturellement sans l’attribuer à des éventuelles forces fétichistes. Et ne s’est donc pas détaché ni du staff médical du club, ni de celui de l’équipe nationale. Il était là à chaque rendez-vous et il était suivi par la kinésithérapie après son intervention en Europe. C’est pour ça qu’il n’a pas pris beaucoup de temps pour rentrer sur le terrain. Il n’a pas pris du poids ; il travaillait les muscles, tonifierait ses membres au point que sa réadaptation a été rapide et il a rejoint déjà le groupe pour les entrainements ».

Par ailleurs, l’athlète reconnait que le travail d’entrainement au moins deux fois par jour, permettra que ses muscle reprennent de leur force. Luvumbu tient à sa forme pour très vite toucher au ballon dans les prochains matches. Il reconnait avoir augmenté très légèrement de poids : « …j’ai fait tout ce que les différentes équipes médicales me prescrivaient. Et par rapport au temps où je suis resté sans jouer et qui a été long de plus d’un an, je n’ai pris que 3 kilos de plus. Mais, je dois aussi les perdre pour me sentir plus léger. Déjà que c’est le choc le plus lourd que j’ai connu depuis que je joue au football. J’en ai été très dérangé. En Europe, j’ai beaucoup travaillé à la kinésithérapie et aussi à la musculation. Et j’ai retrouvé le même rythme de travail ».

En somme, ce gaucher de l’AS V. Club redonne un bel espoir à son coach Florent Ibenge, qui se souvient bien avoir cru que Luvumbu faisait des caprices en restant immobilisé sur le terrain lors de son dernier match avec les Léopards au Rwanda. Alors que celui-ci connaissait une douleur atroce. Espérant comme tous d’ailleurs que le 6 mars prochain, H. Luvumbu fera partie  de la délégation de V. Club pour la préparation à Dakar au Sénégal, en prévision de leur match contre le club Gambien. Florent Ibenge tourne une page positivement en attendant le retour de Padou Bompunga.

(Hana Kel)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse