Henry Thomas Lokondo dénonce l’absence des routes à l’Equateur

par -
0 488
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Financement des Infrastructures routières

Henry Thomas Lokondo dénonce l’absence des routes à l’Equateur

Jamais une province n’a été oubliée pendant la troisième République, dite ère démocratique comme la province de l’Equateur. Cette dernière regorge et renferme des potentialités dans tous les secteurs,  véritable poumon écologique, environnemental, agropastorale, la province de l’Equateur   souffre du fait de l’absence totale d’infrastructures routières.

A l’occasion, lors de la question orale avec débat initiée par le député national Jean Pierre Pasi Zapamba. Ce dernier a adressé au Ministre des  Infrastructures Tavaux Publics et Reconstruction une question orale avec débat se rapportant à l’exécution du programme du gouvernement dans la période 2012-2016 dans le secteur routier et principalement le réseau dit ultra-prioritaire.

Jean-Pierre Pasi Zapampa a résumé son initiative en six questions suivantes : « De 2012 à ce jour combien de kilomètres de routes ont été ouvertes ? De ces routes ouvertes, combien sont maintenues en état de praticabilité ; quel est l’état de la RN 16 ; comment le gouvernement compte finaliser ou faire avancer les travaux routiers et combien des ponts ont été entretenus et à quel endroit précis ? »

 

Partant de toutes ces questions, la réponse du ministre des Infrastructures Travaux Publics et Reconstruction a ignoré la province pilote, l’Equateur ce dont, le député Henry Thomas Lokondo (voir photo) s’est dit « indigné » par la « marginalisation » de la province de l’Equateur dans la construction et la réhabilitation des routes.

Il l’a fait savoir vendredi 6 mai, à la suite de la réponse du ministre des Infrastructures et Travaux publics à la question orale que lui a adressée le député Jean-Pierre Pasi Za Pamba.

Selon Henry Thomas Lokondo, le ministre a parlé, dans sa réponse, des travaux de construction, de réhabilitation et de modernisation des routes dans toutes les provinces sauf à l’Equateur.

« Le ministre qui répondait à une question bilan sur son secteur de 2012 à ce jour, a parlé de la construction, de la réhabilitation et de l’entretien des routes à travers le pays, sans citer l’Equateur. Je n’ai pas d’autre commentaire à faire, parce que ma province n’a pas été considérée comme une province prioritaire pour les routes. C’est une situation que j’ai trouvée grave. Je suis indigné de constater cette marginalisation de l’Equateur », a décrié, l’élu de Mbandaka, dans l’actuelle province de l’Equateur.

Le député national attend du Ministre Fridolin Kasweshi qu’il le rassurer de la prise en compte de sa province dans le financement des routes, au regard de l’importance de sa province susceptible de ravitailler la Ville province Kinshasa, en vivre alimentaire. Faute de routes, la province reste enclavée et  marginalisée.

(Pius Romain Rolland)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse