Henri-Thomas Lokondo, un candidat rebelle

par -
0 2007
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Contre toute attente, l’honorable Henri-Thomas Lokondo a déposé hier sa candidature au poste de Premier vice-président de l’Assemblée nationale, pendant qu’il n’était pas désigné par sa famille politique. Le fait pour lui d’avoir maintenu sa candidature malgré que la Majorité présidentielle ait porté son dévolu sur Luhonge Kabinda Ngoy, est un acte de rébellion pur et simple envers la plate-forme présidentielle. Cette rébellion a visiblement irrité l’Autorité morale de la Majorité présidentielle qui est le président Joseph Kabila Kabange.

Henri-Thomas Lokongo est champion en stratégies. En effet, dans son for intérieur, il veut jouer un jeu vilain, celui de faire du chantage auprès du chef de l’Etat. L’objectif inavoué est de pousser le chef de l’Etat à le nommer dans deux postes de responsabilité qu’il convoite : soit au Gouvernement, comme ministre en charge de la Coopération internationale, soit Conseiller du chef de l’Etat en matière de sécurité, poste qu’il avait du reste occupé il y a quelques années. Or, l’Autorité morale de la Majorité présidentielle ne peut jamais tolérer qu’il fasse un tel chantage, parce que toutes les décisions qu’il prend émanent de son pouvoir discrétionnaire. C’est donc là la motivation du maintien mordicus de sa candidature.

Le samedi prochain donc, les députés de la Majorité présidentielle seront devant leur conscience pour ne voter que les candidats Luhonge Kabinda Ngoy, tout en ignorant superbement Henri-Thomas Lokondo qui s’est rebellé.

L’Avenir  

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse