Haut-commissaire des Nations unies aux droits de l’homme: Zeid Ra’ad Al Hussein face à la presse ce jeudi à Kinshasa

par -
0 513
ZeidRa’ad, haut- commissaire de l’Onu aux DH. Ph. Google
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

C’est au quartier général de la Monusco qu’il animera cette conférence de presse aujourd’hui. Ce, après avoir rencontré des autorités congolaises, tant au niveau national à Kinshasa, que des provinces du Nord et Sud-Kivu, des membres de la société civile et du BCNUDH de la Monusco. Le haut-commissaire des Nations unies aux droits de l’homme Zeid Ra’ad Al Hussein devrait rencontrer également le Président de la République Joseph Kabila.

Le haut-commissaire des Nations unies aux droits de l’homme, M. Zeid Ra’ad Al Hussein, séjourne depuis mardi 19 juillet courant à Kinshasa pour sa toute première visite officielle en République démocratique du Congo. Au cours de sa mission, rapporte un communiqué, il est programmé que le haut-commissaire Zeid Ra’ad Al Hussein rencontre le Président de la République Joseph Kabila Kabange.

L’émissaire des Nations unies devrait aussi s’entretenir avec des membres du Gouvernement de la République, en l’occurrence les ministres des Affaires étrangères Raymond Tshibanda, et celui de la Justice et des droits humains Alexis Tambwe Mwamba. Il est également prévu que Zeid Ra’ad Al Hussein échange avec les présidents des deux chambres du Parlement de la République, MM. Aubin Minaku pour l’Assemblée nationale et Léon Kengo wa Dongo pour le Sénat, ainsi qu’avec le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), M. Corneille Nangaa.

Le haut-commissaire des Nations unies aux droits de l’homme discutera également avec la conseillère spéciale du Président de la République sur les violences sexuelles et le recrutement des enfants, Mme Jeanine Mabunda Liyoko, indique le communiqué. Il aura également des entrevues avec le président de la Commission nationale des droits humains (CNDH), et des organisations respectivement de la Société civile et de la Communauté internationale.

L’on signale en outre qu’avant d’arriver à Kinshasa, Zeid Ra’ad Al Hussein était en visite de travail dans les provinces du Nord et Sud Kivu à l’Est de la Rd Congo. A Goma, il a eu des entretiens avec les autorités provinciales, les membres de la société civile du Nord-Kivu et les Ongs de défense des droits de l’homme, mais aussi avec le staff de la Monusco du Bureau conjoint des nations Unies pour les droits de l’homme (BCNUDH).

A Bukavu, le haut-commissaire des nations unies aux droits de l’homme a eu à effectuer, mardi 19 juillet dernier, une visite de travail et a eu successivement des entretiens avec le gynécologue docteur Denis Mukwege de l’hôpital de Panzi, le BCNUDH ainsi que toute l’équipe du gouverneur de la province du Sud-Kivu, Marcellin Cishambo, rapporte le communiqué.

Notons qu’à l’issue de sa mission le haut-commissaire des nations unies aux droits de l’homme, Zeid Ra’ad Al Hussein, tiendra une conférence de presse ce jeudi 21 juillet 2016 au quartier général de la Monusco à Kinshasa.

De la situation sécuritaire au Nord-Kivu

Hier au cours de la conférence de presse hebdomadaire des Nations unies au quartier général de la Monusco à Kinshasa, il a été indiqué que dans la province du Nord-Kivu, la situation sécuritaire est demeurée globalement volatile et imprévisible. Dans le territoire de Beni, les Forces armées de la Rdc soutenues par Force de la Monusco (les casques bleus des Nations unies), poursuivent leur opération « Usalama » (sécurité), activités militaires contre les éléments réfractaires de l’Alliance des forces démocratiques (ADF), en dépit de leur activisme rapporté dans certaines localités de ce territoire.

Le verbatim de la Monusco indique qu’au courant de la semaine dernière, ces éléments ADF ont continué à kidnapper, tuer, piller et à commettre nombre d’autres exactions contre des populations civiles, dans différentes localités du territoire de Beni.

Dans le territoire de Lubero, apprends-t-on de cette source onusienne, la Force de la Monusco continue de soutenir l’armée congolaise dans la lutte contre l’activisme des éléments des groupes Mayi-Mayi, rapporté dans certaines localités, lequel a même provoqué le déplacement des populations civiles dans cette partie de la République.

La source affirme aussi que dans le territoire de Walikale, la Force de la Monusco demeure engagée auprès des Fardc, « dans le but de mettre un terme aux activités négatives perpétrées par les groupes armés dans la région de Buleusa ». Ce qui est de même dans le territoire de Rusthuru où, les forces loyalistes poursuivent la neutralisation des forces négatives avec toujours, le soutien de la Force de la Monusco.

(Lepetit Baende)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse