Hausse de prix du carburant à la pompe: Joseph Kapika pointe du doigt le contexte international

par -
0 203
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le prix du carburant a été augmenté sur toute l’étendue du territoire de la République démocratique du Congo. Le litre de l’essence est passé de 1810 à 1890 francs congolais (FC) et celui du gasoil de 1800 à 1880 FC, a précisé dimanche le ministre de l’Economie, Joseph Kapika. Il s’agit donc d’une hausse de 80 FC du prix du litre du carburant à la pompe.

M.Kapika attribue cette hausse à l’augmentation du prix du baril de pétrole à l’échelle internationale. Le prix du baril a connu une hausse de plus de 50%, a-t-il précisé. «Le baril du pétrole est en augmentation. Il a dépassé le 50%. Il n’est que normal que nous ne puissions subir les caprices de cette loi de l’offre et de la demande. C’est-à-dire réajuster notre prix. Si nous ne le réajustons pas, nous ne saurons plus importer le carburant et il y aura pénurie», s’est expliqué le ministre. Soulignons qu’en janvier 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros était de (+4,1 % après +1,8 % en décembre), à 57 € en moyenne par baril. La hausse de janvier est plus marquée en dollars (+7,3 % après +2,7 %), l’euro s’étant de nouveau apprécié au cours du mois.

Le ministre assure cependant que ce changement du prix du litre de carburant à la pompe n’affectera pas le prix du transport en commun. Au-delà des raisons et des assurances du ministre, disons que l’offre et la demande ne sont donc pas les seuls facteurs qui influencent l’évolution des prix du pétrole, puisque les décisions politiques jouent ici aussi un rôle important. C’est ce qui explique entre-autres la baisse de 2011 suite à l’annonce de l’AIE de fournir 2 millions de barils par jour pendant un mois. Les effets de rumeurs et les différents conflits qui touchent actuellement les pays producteurs et les pays consommateurs ont souvent tendance à augmenter le prix du baril ou à la faire baisser. Mais la tendance à long terme reste résolument haussière.

Au micro de Radio Okapi dimanche, certains propriétaires des véhicules ont déploré le fait que cette mesure de hausse du prix du carburant  n’a pas été vulgarisée. Beaucoup ont indiqué avoir appris la nouvelle à la station-service.

«J’avais prévu de payer 5 litres. Je me suis d’ailleurs chamaillé avec la vendeuse. Je lui ai dit que tu m’as volé. C’est elle qui m’a dit que le prix a augmenté. J’étais surpris. On ne nous avise même pas. Le prix de l’essence change régulièrement. Et le prix de la course ne change pas», a déploré un chauffeur de taxi, avant d’appeler le gouvernement à revoir également le prix du transport en commun.

La tendance haussière est logique

Il sied de souligner que le pétrole est une matière première très utilisée par l’industrie mondiale et que sa production se répartit sur plusieurs pays comme la Russie, l’Arabie Saoudite et les Etats-Unis. Vient ensuite la production de la Mer du Nord qui concerne le pétrole Brent. Ce type de pétrole, de par sa raréfaction, est devenu plus onéreux que le WTI qui est quant à lui plus largement échangé sur les marchés financiers.

En ce qui concerne la demande de pétrole, elle provient bien entendu de toutes les régions du monde, mais certains pays comme la Chine en sont de très gros consommateurs en raison de leur croissance industrielle forte. Parmi ces grands importateurs et consommateurs, on compte également l’Union Européenne, le Japon et les Etats-Unis.

A partir de ces données, et plus précisément de l’augmentation constante de la demande, les spécialistes continuent à affirmer que le pétrole brut devrait connaître une limite de production qui posera problème dès 2050 après que le pic de production maximal ait été atteint. Il est donc logique que les prix suivent une tendance haussière. Le pétrole est en effet une ressource naturelle non-renouvelable qui est condamnée à s’épuiser en raison de son extraction importante.

Si on considère que la droite de tendance à long terme du pétrole brut reste résolument haussière, cette tendance très large est parfois ponctuée de micromouvements baissiers. Ce fut le cas par exemple entre 2008 et 2009 avec une chute de 145 à 40 dollars le baril. Mais cette baisse a très vite laissé la place à une nouvelle hausse jusqu’à 100 dollars en 2011.

Investir dans le pétrole

Pour investir sur le pétrole, il est important de connaitre ses évolutions historiques, mais aussi et surtout d’être capable d’anticiper ses futures variations. Selon les analystes spécialistes de ce marché, les récentes baisses qu’a connu le pétrole brut ont entrainé une baisse des investissements, ce qui devrait conduire, à terme, à une remontée nette des prix.

Sur le long terme, une forte croissance économique est à prévoir avec par là même une hausse nette de la demande mondiale en énergie, ce qui permettrait au prix du pétrole d’évoluer de nouveau dans le vert. Les nouvelles énergies ne représentent pas encore de menace sérieuse pour le pétrole qui reste bénéficiaire d’une demande importante de la part des industries. En effet, les prévisions quant à la demande mondiale restent haussières avec l’atteinte des 4.660 millions de tonnes d’ici 2035 contre seulement 4 100 millions de tonnes en 2011. La part du pétrole dans les énergies totales devrait quant à elle baisser à 27% contre 31% actuellement avec une augmentation de la part du gaz.

Il reste toutefois compliqué de prévoir de manière précise la future évolution des cours du pétrole au regard des fortes oscillations enregistrées ces dernières années. En effet, les évènements en rapport avec la géopolitique, les innovations technologiques énergétiques ou encore les décisions de l’OPEP et le niveau de la croissance mondiale sont autant de facteurs qui peuvent faire pencher la balance dans un sens ou dans un autre.

C’est la raison pour laquelle il est conseillé à la Rdc d’investir sur le pétrole à la fois sur le court terme et sur le long terme afin de profiter des fluctuations intermédiaires de cette matière première particulièrement volatile.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse