Halte à la spoliation et aux constructions anarchiques: Joseph Kokonyangi lance l’opération urbanisme en marche

par -
0 269
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le ministre de l’Urbanisme et Habitat a lancé  lundi dernier, l’opération Urbanisme en Marche. A en croire le professeur Joseph Kokonyangi, cette opération  a 5 objectifs principaux à savoir : le contrôle et  la vérification  sur le terrain  des documents de l’urbanisme,  l’autorisation de bâtir, l’autorisation de transformation, l’autorisation de démolition, l’autorisation de construction sur les voies publiques, les avis urbanistiques, pour ne citer que ceux-là. Le deuxième   objectif est  d’identifier  et répertorier tous les chantiers   sur toute l’étendue du territoire national.  Le troisième est de  vérifier si la législation en matière de l’urbanisme est de stricte application et le quatrième est  de constater  les empiétements des emprises publiques de l’Etat  et  faire rapport à la hiérarchique. Enfin, le cinquième est  de répertorier toutes les  constructions anarchiques.   Joseph Kokonyangi a par ailleurs demandé à la population  de dénoncer les constructions anarchiques, les chantiers clandestins, les constructions sans permis  de construire, les constructions sur les caniveaux, l’occupation illégale  des espaces  du domaine public de l’Etat et les constructions  sur le long des rivières, sur des sites érosifs  et des sites à haut risque.  L’équipe  de contrôle qui est déployée  sur terrain est composée de jeunes  universitaires  et techniciens.  Pour le patron de l’Urbanisme et Habitat,  ces jeunes venus de toutes universités techniques ont reçu une mission noble, ils vont   travailler  pour améliorer le social des Congolais. Une occasion pour le ministre de l’Urbanisme de les féliciter pour ce sentiment patriotique, avant de les exhorter à venir lutter contre la  corruption. Cette opération Urbanisme en marche montre au plus haut point la détermination  du professeur  Joseph Kokonyangi à protéger le patrimoine privé de l’Etat mais aussi

Le manuel d’exécution du  projet de développement  urbain actualisé et approuvé par les membres du comité de pilotage du PDU

Après le lancement  de l’opération Urbanisme en marche, le ministre de l’Urbanisme et Habitat, Joseph Kokonyangi  a présidé la 6è réunion  du Comité de pilotage  du Projet de développement urbain. Au cours  de cette réunion, les membres du Comité national de pilotage ont, après examen et débat,  validé le projet du  manuel d’exécution du PDU en particulier  les modifications  apportées  dans ce document  actuellement en vigueur. Ces modifications portent  sur trois aspects, notamment la prise en compte  des trois villes additionnelles à savoir Goma, Kisangani  et Kolwezi ; la mise à  jour  des instruments de sauvegarde  environnementale  et sociale. Il s’agit ici   de la prise en compte  des questions liées aux violences basées sur le genre,  la prise en compte  des institutions  de formation  dans le domaine de l’Urbanisme et habitat  pour préparer la nouvelle génération qui vont allier la théorie à la pratique.  A  en croire Pacifique Kahonze,  nouveau Coordonnateur permanent  de PDU présenté à l’assistance et aux membres de comité de pilotage, les nouvelles  modifications apportées à ce manuel d’exécution consistent à lutter contre les violences basées sur le genre  de sorte à gagner la confiance des partenaires de la Banque mondiale qui financent le projet. Le PDU étant  le meilleur  model  de tous les projets, il a insisté sur les engagements que doivent prendre les chefs d’entreprise par rapport au payement du Smig.

Pour lui,  les entreprises  qui doivent gagner les marchés dans ce projet doivent payent  correctement les ouvriers  conformément à la rigueur du Smig. Cette ligne à suivre sera imposée dans le MEP, a-t-il expliqué devant l’assistance.  Il ajoute que toutes les personnes affectées par le projet, soit par leurs emplois, soit physiquement ou par les aspects environnementaux,  seront identifiées et mises dans une sorte d’organisation pour vérifier réellement si les travaux de PDU ont affecté leurs activités. Pacifique Kahonze souligne l’importance de soutenir les instituts de formation dans le  domaine de l’urbanisme et habitat. Il a fait allusion à ISAU  et tant d’autres instituts  qui seront  soutenus  matériellement avec les machines et logiciels afin de permettre  aux jeunes étudiants d’allier la formation à la pratique. Ces jeunes cadres bien préparés à la pratique vont  aider le ministère de l’Urbanisme et Habitat  dans l’élaboration du Code l’urbanisme. Voila autant des modifications apportées dans le manuel d’exécution de PDU,   a conclut le nouveau Secrétaire permanent de PDU, Pacifique Kahonze.

Il  sied de noter que la 5è session de financement  additionnel de l’accord de crédit a été signé le 13 juin 2017  entre le gouvernement et la Banque mondiale  pour un montant de 90 millions de dollars. Ce qui a porté  le montant total de PDU à 190 millions de dollars.  Pour le ministre de l’Urbanisme et Habitat, toutes les conditions  pour la mise en œuvre  de cet accord de crédit  ont été réunies  depuis le mois  de novembre. Il précise que toute l’équipe  du Secrétariat permanent  du PDU en concertation avec la Banque mondiale se sont mises d’accord pour la mise  à jour du manuel d’exécution de PDU. Il est largement revenu sur les points essentiels qui ont nécessité  la mise à jour de MEP, tout en félicitant tous les membres   du Comité  de pilotage pour les modifications apportés dans ce  projet. Il affirme que partout où il y a le projet PDU, la population sent l’amélioration des conditions de vie. Il  a martelé par ailleurs  sur les objectifs de PDU qui visent   la maitrise de l’urbanisation du pays, le devenir radieux … Joseph Kokonyangi affirme que  ce projet impacte positivement  dans le processus de la décentralisation  et introduit des approches  innovatrices  dans la perspective  des reformes stratégiques,  notamment en matière  de  gestion  urbaine, performante  des systèmes d’allocation des fonds basés sur la performante  et l’appui  à l’opérationnalisation de la caisse de péréquation. Le ministre de l’Urbanisme et Habitat laisse entendre que  le président de la République mise beaucoup sur le PDU. A l’occasion, il a annoncé un grand projet qui concerne Kinshasa. Ce projet PDU dans la capitale a pour mission  d’améliorer  les conditions des 8 communes  concernées à savoir : Matete, Lemba, Kimbaseke, Masina  et tant d’autres. A Kinshasa, le PDU s’attèlera à la mise en service  de plusieurs  services urbains avec l’interconnexion  des communes par des travaux   des voiries  urbaines, le renforcement de la gouvernance urbaine et la planification urbaine. Déjà des études ont été menées sur le plan environnemental.  A ce sujet, le ministre de l’Urbanisme et Habitat a présidé au cours de la même journée  une réunion avec les experts.

(Crhioni Kibungu)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse